Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 00:54

Qui a peur des révélations de Slim Chiboub sur Ettounissia TV?

Tunisie. Qui a peur des révélations de Slim Chiboub sur Ettounissia TV?Le gendre de l'ex-président Ben Ali ne parlera pas, ce soir, aux Tunisiens à travers l'émission ''2I heures'' de Moez ben Gharbia sur la chaîne Etounissia TV, comme cela avait été annoncé en grandes pompes.

L'interview, réalisée à Abou Dhabi, où l'ex-patron de l'Espérance de Tunis a trouvé refuge au lendemain de la révolution du 14 janvier 2011, risque fort de ne pas être diffusée.

Ainsi en a décidé, en tout cas, le chargé du contentieux de l'Etat, qui a introduit une requête d'urgence auprès de la justice à l'encontre ladite chaîne, pour l'empêcher de diffuser l'émission.

Il y a donc peu de chance que les Tunisiens regardent ce soir l'entretien de Slim Chiboub, car on voit mal Moez Ben Gharbia s'entêter à vouloir la diffuser, au risque d'avoir des démêlées avec la justice.

Reste que cette interdiction ne va pas manquer de susciter des interrogations et des suspicions dans l'opinion tunisienne. Qui a peur des révélations de Slim Chiboub? Qui cherche à faire taire l'indélicat gendre qui s'invite, par effraction, dans la délicate transition tunisienne, et menace, à demi-mot, de démasquer les pseudo-révolutionnaires, qui hantent aujourd'hui les coulisses du pouvoir? kapitalis

_____________________________________________________________________________

 

________________________________________________________________________________________________________

Le contenu de l'émission ''2I heures'' de Moez ben Gharbia sur la chaîne Etounissia TV censuré au nom de la protection de l'ordre public. Moez Ben Gharbia compte publier son entretien avec Slim Chiboub, le gendre de Ben Ali,  même s’il faut le faire sur fb. Il souligne la gravité de cette décision, notamment dans la mesure qu'elle a été prise sans même visionner le contenu censuré en question.  

Partie I


 

Partie II


 

Partie III

_________________________________________

Moez Ben Gharbia : L’interview de Slim Chiboub sera diffusée

 

L’interview réalisée par Moez Ben Gharbia avec Slim Chiboub, programmée dans le cadre de l’émission « 9 heures du soir », jeudi 22 novembre 2012, n’a pas été diffusée, comme prévu et annoncé, suite à une décision de justice prise en référée et en un temps record. 
Mais elle sera diffusée ! C’est ce qu’a déclaré le producteur de l’émission et auteur de l’interview, en direct sur antenne, dans une sorte de défi lancé sur le plateau, en présence des avocats Fethi Laâyouni et Abdessattar Messaoudi et du journaliste et membre du Syndicat des journalistes tunisiens, Zied El Hani.

La décision a été qualifiée de précédent négatif et d' « d’hérésie judiciaire » par Me Messaoudi dans le sens où elle a été prise par le seul juge qui n’a ni entendu toutes les parties concernées ni pris connaissance du contenu de l’entretien « incriminé ».
De plus, Moez Ben Gharbia a démontré, contenu du spot d’annonce à l’appui, que les propos de Slim Chiboub étaient en contradiction totale avec les interprétations du PV de la décision de justice. Mais Me Laâyouni a campé sur ses positions en assurant que le fait que Slim Chiboub, « le criminel, le voleur, le corrompu… », puisse parler constituait un « délit et une incitation à la haine et à la discorde entre les Tunisiens » et représentait un facteur pouvant conduire à des troubles à l’ordre public.

Me Messaoudi a tenu à exprimer son étonnement de l’enthousiasme excessif de son collègue à défendre les thèses et les points de vue du pouvoir et à agir selon le principe des deux poids, deux mesures, évoquant, à ce propos, le silence de Me Laâyouni quant au contenu de l’enregistrement de Rached Ghannouchi avec les jeunes salafistes.
Pour Zied El Hani, il s’agit d’une action de censure flagrante et inadmissible après la révolution et d’une confiscation du seul acquis après le 14 janvier, à savoir la liberté de la presse et le droit du citoyen à l’information.

Moez Ben Gharbia a parlé, quant à lui, d’une question de principe et non pas d’une défense de Slim Chiboub, comme le soutenait Me Laâyouni qui n’a pas cessé de parler au nom de la révolution. Position contestée par Zied El Hani et Moez Ben Gharbia qui l’ont accusé d’user de « slogans creux et de surenchères au nom de la révolution, œuvre du peuple, particulièrement des Tunisiens démunis, notamment ceux des régions défavorisées ».
En outre, Moez Ben Gharbia, qui a mis en relief le fait d’avoir invité Me Laâyouni par souci d’équité et d’objectivité, a répété, à plusieurs reprises, que l’interview sera diffusée, soit sur une autre chaîne nationale, arabe ou étrangère, soit sur le réseau social Facebook.

En outre, intervenant par téléphone, Borhane Bsaïes a lancé un appel à oublier les « symboles de l’ancien régime parce que leur avenir est derrière eux et de s’occuper de la Tunisie et des aspirations du peuple qui a fait la révolution ». Et d’ajouter : « Surtout, il ne faut pas refaire les mêmes bêtises que celles de l’ancien régime en voulant imposer un black-out sur les faits négatifs, à une époque où personne ne peut plus cacher l’information, car en agissant de la sorte, on aboutirait à l’effet contraire de l’effet escompté et on ferait de Slim Chiboub un héros ».
Abondant dans le même sens, Zied El Hani et Moez Ben Gharbia assurent, qu’après cet épisode, l’interview sera vue par dix millions de Tunisiens si elle venait à être diffusée sur Facebook.     Noureddine Hlaou businessnews

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Censure_Journalisme_Éditions_Libertés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories