Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 09:25

 

 

«Malgré la fuite de l’ex-président de la Tunisie, Zine  el Abidine Ben Ali,  la lutte pour la démocratie est loin d’être terminée. Des manifestations sont prévues samedi le 15  janvier 2011, partout en Tunisie. Le fait que le premier ministre de Ben Ali, Mohamed Ghannouchi, soit devenu président de la république tunisienne en laisse de nombreux très  sceptiques. Bien sûr, il n’assurerait qu’un intérimaire, mais Ben Ali faisait le même discours en 1987. Le peuple tunisien est donc  sur ses gardes,  il ne se laissera pas avoir une autre fois. D’ailleurs, de nombreuses villes ont été touchées par le pillage cette nuit (du 14 janvier au 15 janvier). Ces pillages auraient été, selon les sources les plus fiables, commis par des milices du RCD. Le RCD est le parti de Ben Ali qui, malgré sa fuite, est toujours au pouvoir.  Mohamed  Ghannouchi  a donc perdu le peu de crédibilité qu’il avait encore  avant cette nuit de pillage.

Ces milices auraient saccagé un hôpital à Tunis et auraient semé la terreur dans de nombreux quartiers partout dans le pays. De nombreux Tunisiens appellent l’armée pour les défendre. Des numéros ont d’ailleurs été mis en ligne par l’armée en cas d’urgence.: 76 217 608, Gabés : 75 294 529

  

 

Voici les numéros à rejoindre en cas d’urgence pour certaines villes (appelez la ville la plus proche) :

Tunis : 71 335 500, 71 335 345, Sousse : 73 369 090, Sfax : 74 670 429, Gafsa 

L’armée tunisienne

L’armée tunisienne n’est pas intervenue dans les affrontements entre les manifestants et les forces policières. Cela a été un soulagement énorme pour toute la population. Des manifestants serraient la main des soldats et leur faisaient la bise. Le général Ammar avait été limogé le 11 janvier 2011, pour avoir refusé de tirer sur la foule. Il avait été remplacé par un autre plus obéissant, mais l’armée n’a pas suivi. On a d’ailleurs pu voir, lors des manifestations au centre-ville de Tunis ce 14 janvier, des soldats et des policiers refusant d’obéir aux ordres d’attaquer la foule.

L’armée tunisienne est essentiellement composée de jeunes qui, n’ayant pas trouvé d’emploi, ont été obligés de faire leur service militaire obligatoire. Ce n’est pas une armée professionnelle (une chance) !!! On peut dire que c’est, du moins en ce moment, l’armée du peuple.

 

 

La fuite de Ben Ali

Ben Ali aurait atterri à Jeddah, en Arabie Saoudite. Un message du palais royal saoudien a confirmé cette rumeur. Selon des témoignages, de nombreux Tunisiens sont heureux de la fuite de Ben Ali, mais regrettent en même temps cette fuite qui les prive de faire un procès à ce dernier.  Ils ne sont pas dupes, non plus, de la passation des pouvoirs à Mohamed Ghannouchi, ce dernier étant considéré comme un sbire et un fidèle allié de Ben Ali. Le peuple tunisien, depuis le début de la révolution, est allé jusqu’au bout. Rien ne peut l’arrêter. Ni les promesses, ni même la fuite de Ben Ali. Ce peuple, qui depuis 23 ans vivait sous le joug d’une mafia, peut enfin s’exprimer. Il n’est pas sur le point de s’arrêter.

Il faut bien sûr que les violences cessent. Mais qui a donc commis ces actes de sauvagerie ? La police ou les manifestants ?

Bilan : 

- Il y aurait selon les sources les plus fiables une centaine de morts du côté des manifestants et plusieurs centaines de blessés.

- Il n’y aurait aucun mort du côté de la police, ni même un seul blessé de recensé.

 

Bien sûr, ces paroles, le peuple tunisien n’en a pas besoin. Il sait que l’avenir n’est pas avec Ben Ali et qu’il n’est pas avec Ghannouchi non plus. Le peuple tunisien est un peuple mature, qui n’est pas dupe, il l’a prouvé pendant un mois d’émeutes. Ce peuple nous a donné la première vraie révolution du 21 ème siècle. Non seulement la première, mais la plus vraie. C’est le peuple : les jeunes, les familles, les mères, les pères, les frères, les cousins, les oncles et les tantes qui ont transmis le message, ce sont eux qui ont donné leur appui au changement et qui ont détruit le mur de la peur qu’avait érigé Ben Ali et son régime.

 

Khalil Mnasri

Fier d’être Québéco-Tunisien

Et qui ne se cachera plus jamais derrière un pseudonyme…

Merci aux Tunisiens…»

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Contribution des lecteurs_Débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories