Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 03:32

  

Le 5 janvier 2011, la police la plus spécialisée en Tunisie, avec ses Tigres noirs, a connu sa plus grande défaite quand elle a affronté des manifestants armés d’amour pour leur patrie. Deux motos ont été mises hors service à la hollywoodienne.  Avec un câble attaché à travers la rue, l’élan d’un motard fou furieux qui veut écraser l’enfant criant un slogan anti-pouvoir est retenu. Aussi cet enfant qui fuit son poursuivant en sautant dans l’oued où atterrit un autre Tigre noir qui se croit continuer sur une route…

 

Les policiers sans pitié arrosent la ville de Thala avec des centaines de bombes lacrymogènes et de gaz toxiques destinés habituellement à maitriser les animaux.  Devant eux, ces enfants aidés par ces jeunes sans emploi s’adonnent au plaisir de les occuper avec leurs lance-pierres…

 

Les policiers, pris sous la pluie des pierres, défendent farouchement la rue principale et versent leur colère sur les propriétés privées : ils brûlent des arbres, cassent des commerces et agressent des innocents. Ils ne dorment pas ce soir et accueillent l’aube avec leurs bombes et leurs insultes.

 

La journée du 6 janvier ne se passe pas sans incidents (arrestations et exactions commises par la police). Mais avec la tombée du soleil, les manifestants reprennent leurs lance-pierres et bouclent les entrées des quartiers qu’ils défendent farouchement. Le commandement de la police  demande alors un cessez-le-feu des hostilités pour une durée de 24 heures en prétendant accepter la revendication des manifestants de libérer tous les jeunes arrêtés durant ces quatre journées.

 

La combativité des Thalaois rappelle celle des Berbères de Jugurtha il y a 2160 ans : la confrontation tourne en fête, presque tous les Thalaois défilent dans la rue principale libérée pour crier victoire !

 

Le 7 janvier 2011, journée marquée par un calme précaire, passe péniblement pour les Thalaois qui attendent le samedi pour voir se faire libérer les détenus et voir arriver un représentant du président de la république.

 

Le 8 janvier, l’attente est décevante : ni détenus libérés, ni représentant du président. Les jeunes descendent dans la rue crier leur  déception. Le soir, ils étaient nombreux, mais trop naïfs. Ils n’ont pas cru aux balles tirées à la place des gaz qu’ils inhalaient les nuits précédentes. Les policiers ont visé calmement et sûrement les têtes et les poitrines. Ils  ont tué 14 jeunes et enfants  et ont gravement blessé deux douzaines  de manifestants.

 

Pour échapper à la justice internationale, ils ont maquillé leur crime. Ils ont incendié les arbres et le bureau du service des travaux publics et ont fait appel aux militaires pour les aider à tout cacher.

Le 9 janvier, la ville n’a pas fermé les yeux en comptant ses morts éparpillés dans les rues et  dans l’oued. La ville n’a pas pu non plus secourir ses blessés, car les policiers tiraient sur les humains et les ombres. La ville dont le mal a grandi n’a pas caché sa haine pour celui qui a donné l’ordre de tuer, le président de la république et a crié : « Maintenant, tu as du sang sur tes mains, tu ne pourras guère le laver… »

 

La ligne rouge a été franchie et Thala a donné ses fleurs à la mort : des enfants lycéens qui avaient des rêves, des chômeurs qui avaient des espoirs et des projets d’avenir. Thala  ne s’est pas endormi ce soir…les veillées continueront jusqu'à ce que les assassins soient jugés.

 

écrit par un auteur pour l'instant anonyme

Partager cet article

Repost 0
Published by thalasolidaire.over-blog.com - dans Janvier 2011 (le mois de la révolution)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories