Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 20:16

lybie_benghazi-le-28-fevrier.jpg

Comment organiser une alternative politique durable dans un pays en proie au chaos, sans partis, sans syndicats et sans Constitution ? C'est la question qui divise aujourd'hui les leaders de l'opposition au colonel Kadhafi, alors que la capitale est toujours aux mains du Guide de la révolution libyenne.

Dimanche 27 février, à Benghazi, fief de la contestation situé dans l'est du pays (voir la carte des villes libyennes désertées par les pro-Kadhafi), des dirigeants du mouvement insurrectionnel ont annoncé la formation d'un Conseil national indépendant de transition représentant les villes tombées aux mains des insurgés. Sa composition et son mode de fonctionnement n'ont pas été arrêtés. Selon son porte-parole, Abdelhafez Ghoqa, l'instance est surtout chargée d'incarner "le visage politique de la révolution". Elle ne constitue en aucun cas un gouvernement provisoire.

En cela, l'initiative se distingue de celle lancée la veille par l'ancien ministre de la justice, Moustafa Abdel-Jalil. Premier membre du gouvernement à avoir démissionné pour protester contre les violences du régime, ce dernier a évoqué samedi la création d'un gouvernement transitoire à Benghazi, sur décision "des membres des conseils locaux dans les régions de l'est libyen". En place pour trois mois maximum, l'entité composée "de personnalités militaires et civiles" devrait être chargée principalement de préparer des "élections justes" dans le pays.

 

"NOTRE CAPITALE EST TOUJOURS ASSIÉGÉE"

Ambitieux, ce projet pourrait s'avérer viable à condition qu'il fédère. Or, pour l'instant, il est loin de faire l'unanimité. A en croire le porte-parole du Conseil national indépendant, l'ancien ministre originaire de Benghazi "ne représente personne sauf lui". Non seulement son idée de gouvernement transitoire relève de "vues personnelles", mais il est "prématuré d'évoquer des élections", estime Abdelhafez Ghoqa. "Notre capitale est toujours assiégée", rappelle-t-il.

 

Lire la suite ici : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/28/tout-le-monde-attend-la-chute-de-tripoli_1486026_3212.html

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories