Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 02:25

L'AVEC fait de l'inégalité régionale son cheval de bataille


egalite-chancesL’AVEC (Association Vigilance et Egalité des Chances), une nouvelle association dont l’objectif est l’égalité des chances pour tous les citoyens tunisiens, a organisé le 29 décembre 2011 un débat au cours duquel son vice-président Mourad Gachem a illustré les inégalités régionales par de solides statistiques.
 

L’inégalité dans le développement régional est l’un des leitmotivs de la Tunisie postrévolutionnaire. Mais la présentation de l’AVEC est peut-être la première à détailler les difficultés que rencontrent les régions intérieures du pays. En prenant pour références Kasserine dans le centre-ouest de la Tunisie et Tunis dans le Nord, le constat est que plus on s’éloigne des côtes et plus les indicateurs de développement déclinent. Il y a 45 médecins pour 1 000* habitants à Kasserine contre 363 à Tunis et 175 à Sfax, également au Nord.

D’autres indicateurs comme le taux d’analphabétisme suivent la même tendance. Pour une moyenne de 23% sur l’ensemble du territoire national, il est de 35% à Kasserine pour 14.5% à Tunis. De même, 88.2% des entreprises se localisent dans les régions côtières du nord-est et du centre-est de la Tunisie, régions qui concentrent également un plus de 60% de la population.


AVEC accorde dans l’égalité des chances une attention particulière à l’égalité entre les hommes et les femmes. Khédija Madani, la présidente de l’association a dévoilé son programme pour cette nouvelle année et qui comprend la mise en place d’un réseau de veille sur les écarts entre les hommes et les femmes et entre les régions ainsi que l’instauration d’un partenariat avec les ONG lié aux activités de l’AVEC.

lemagazine


_________________          

*Remarque : les statistiques portant sur le nombre de médecins par 1000 habitants ne sont pas crédibles. En effet le tableau suivant montre que les chiffres présentés dans l'article ci-dessous  doivent être corrigés de la sorte : 0,45 médecins par mille à kasserine; 3,75/1000 à Tunis et 1,75/1000 à Sfax. Noureddine

 

 

______________________________________________________________

Tunisie : médecins (par 1000 habitants)

 

Très forte croissance en 49 ans

 

Évolution   

Pour l'ensemble de la période 1960-2009, on enregistre une moyenne annuelle de 0,5.
C'est en 2004 qu'on enregistre le plus haut niveau (1,3) et c'est en 1960 qu'on enregistre le plus bas niveau (0,1).  Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 1093%. 

Pour effectuer ce calcul, nous disposons des résultats pour 16 années de la période 1960-2009. Sur la base de ces informations, on peut estimer qu'en 2010 ces données devraient être de l'ordre de 1,1. Construite selon un modèle statistique fort simple, cette prévision présente un niveau de fiabilité élevé puisque les variations des 49 années présentent une structure relativement simple. 

 

Définition 

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un médecin est un gradué d'une institution ou d'une école de médecine qui oeuvre dans le domaine de la médecine (pratique, enseignement, recherche). L'indicateur évalue leur nombre par tranche de 1000 habitants.

 

Année                                Médecins/1000 hab.

1960 0,1
1965 0,125
1970 0,169
1975 0,169
1980 0,271
1981 0,275
1986 0,461
1990 0,528
1991 0,537
1992 0,645
1993 0,651
1994 0,567
1995 0,663
1997 0,7
2004 1,34
2009 1,19
2010* 1,371
2011* 1,415

 

 

 

Notes méthodologiques

Les dernières années, marquées par un astérisque (*), sont des estimations effectuées par Perspective monde à partir des cinq données précédentes, selon un modèle de régression linéaire simple.

 

source perspective

 

 

__________________________________________________________________________

 

Les inégalités régionales  en Tunisie


Les différences économiques et sociales  sont démesurées entre la région de Sidi-Bouzid qui a vu partir la révolte tunisienne et la capitale Tunis qui l’a vu aboutir. Au point que l’on serait tenté de parodier le titre de l’ouvrage de J.F. Gravier sur la France au début des années 1950 en soulignant l’écart entre  « Tunis et le désert tunisien ».  Mais une telle vision serait un peu simpliste et c’est plutôt à une Chine en miniature que fait penser la Tunisie car l’opposition n’est pas simplement entre la capitale et la province, mais aussi et surtout entre le littoral et l’intérieur.  D’un côté, de riches régions côtières ouvertes sur l’économie mondiale, de l’autre des régions  intérieures pauvres mais jeunes qui fournissent les migrants nécessaires aux industries touristiques et manufacturières de la côte.
  

Transition démographique et exode rural

 Une fracture sociale et territoriale

 Une métropolisation au profit du littoral

 Synthèse : les trois Tunisies 

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Économie_ Environnement_(Lampedusa)
commenter cet article

commentaires

POMPOM 05/01/2012 11:50

encore faut il que l'indicateur ne paraisse pas farfelu !!!

pompom 05/01/2012 10:36

si je comprend bien un habitant sur trois à Tunis est médecin ???

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories