Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 05:41

Six journalistes de dar Assabah entendus par la police

 

 

Six journalistes de Dar Assabah ont été convoqués mardi au Commissariat d’El Menzah pour répondre à une plainte déposée par Lotfi Touati, le nouveau directeur, très contesté par les employés du plus ancien groupe de presse tunisien.

 

«Ce directeur a renoué avec les menaces et les pratiques de l’ancien régime. Il semble qu’on lui a donné carte blanche pour mener sa purge et c’est vraiment la fuite en avant. Nous étions, selon lui, 6 journalistes à perturber le travail et à inciter nos collègues à la grève. Nous avons donné à la police notre version des faits et nous allons déposer plainte contre lui pour diffamation», a dit l’une des journalistes convoquées.

 

La nomination par le gouvernement de Lotfi Touati, un ancien commissaire de la police, condamné pour corruption, a été contestée par la majorité des journalistes des quotidiens Le Temps et d’Assabah, qui poursuivent leur sit-in de protestation observé depuis près d’un mois.

 

Le 11 septembre, les journalistes de Dar Assabah ont fait une grève réussie à près de 100%. Ils étaient soutenus par l’Ugtt, le Snjt, plusieurs de leurs collègues, des politiques, des représentants de la société civile et des défenseurs des droits de l’Hommes de Tunisie et de l'étranger.

 

Lotfi Touati sera poursuivi en justice pour tentative de meurtre du journaliste Khalil Hanachi, qu’il avait heurté par sa voiture, pour dilapidation de l’argent de la maison et une autre plainte suivra pour diffamation suite à la convocation aujourd’hui des 6 journalistes. Parmi ces journalistes : Sana Farhat, Mona Ben Gamra, Monatassar Ayari, Jamel Bouriga, Hamdi Mazhoudi. kapitalis

 

 

_______________________________________________________________________________

“Le SNJT décide aujourd’hui la date de la grève générale pour le 17 octobre prochain.”

 

 

 

 

 

 

 

“Après une  réunion qui a eu lieu aujourd’hui le bureau exécutif du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) a fixé Mardi 25 Septembre 2012 une date de grève générale décidée pour le 17 octobre prochain dans le secteur médiatique.

 

Selon le SNJT, cette grève a eu lien suite à l’échec des négociations avec le gouvernement et notamment concernant les dernières nominations à la tête des médias publics et la situation à Dar Essabeh. Le SNJT a indiqué que le gouvernement est entièrement responsable du retard pris dans la réforme du secteur médiatique, et des menaces sur les libertés ” tunivisions.net

 

 

____________________________________________________

 

Le Gouvernement “regrette” la décision de grève générale du SNJT

 

 

La présidence du Gouvernement provisoire a fait part de “ses regrets” face à la décision de l’appel à la grève générale dans le secteur de l’information, lancé, mardi 25 septembre par le Bureau exécutif élargi du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT).

 

 

 

Dans un communiqué publié mardi, la présidence du Gouvernement provisoire a souligné que “le blocage du dialogue et de la concertation, et le recours à l’escalade, ne concordent pas avec le désir réel de l’ensemble des journalistes et des travailleurs de promouvoir le secteur sur les plans professionnel et social, et de raffermir son rôle dans la concrétisation de la transition démocratique et dans l’accomplissement de sa noble mission.”

 

Le communiqué ajoute que la présidence du Gouvernement estime que la décision de la grève “n’a aucune raison d’être”, “surtout que le cadre du dialogue et de la concertation avait été instauré et mis en action avec les représentants du secteur de l’information, entre syndicats et associations, depuis le 23 août 2012″, pour l’examen de toutes les questions qui concernent le secteur, dont celles à caractère social et professionnel, dans certaines entreprises de presse, dans le cadre des négociations sociales.

 

D’autre part, la présidence du Gouvernement rappelle “les fondements sur lesquels se basent sa vision, ses positions de principe et sa politique pratique envers le secteur de l’information” qui, selon le communiqué, sont fondées sur “le respect de la liberté de la presse, d’expression et de création, l’indépendance du service de l’information publique et l’importance du dialogue et de la concertation constructive pour la concrétisation dans la pratique de ces valeurs et fondements, conformément aux critères internationaux et dans le cadre d’un consensus entre toutes les parties.” tunisienumerique

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Censure_Journalisme_Éditions_Libertés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories