Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 19:03
_____________________________________________________________________________________
http://www.tunisienumerique.com/wp-content/uploads/siliana19.jpg
“Il semble un peu trop étonnant que deux des blessés des évènements de Siliana partis se soigner en France, sont retournés, ce samedi en Tunisie, comme ils étaient partis.   En effet, les deux blessés aux yeux à l’aide de la chevrotine tirée lors des évènements de Siliana, les dénommés Tarak Dahmani et Marouane Akkari, sont frustrés après avoir fait le voyage en France pour revenir sans être opérés a signalé Charfeddine Kellil, président de la Commission indépendante d'investigation sur les évènements de Siliana.   On ne sait pas s’il s’agit d’un manque de coordination entre les services des deux pays ou est-ce pour d’autres raisons ?”  tunivisions.net

_______________________________________________________

Le rapport sur les incidents de Siliana sera publié d'ici le 12 janvier

La commission indépendante chargée d'enquêter sur les incidents de Siliana a relevé plusieurs cas de blessures au niveau des yeux, du visage, du dos et de l'abdomen ainsi que des cas de fausses couches parmi les manifestants, a affirmé samedi à l'agence TAP le journaliste Néji Bghouri, membre de la commission. La commission, créée à l'initiative du forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES), a collecté des données préliminaires "qui devront être précisées par les autorités régionales et sécuritaires à Siliana", a avancé M. Bghouri.

Les informations ont été collectées après des entretiens, sur place, mercredi dernier, avec les représentants de partis politiques dans la région, notamment Ennahdha, le CPR, Le Front Populaire, Nidaa Tounès, l'UPL ainsi que des militants de la société civile et des cadres médicaux de l'hôpital régional où avaient été admis les blessés dans les incidents du 27 et 28 novembre dernier. Néji Bghouri a, en outre, révélé que "des parties sécuritaires ont fait part de leur volonté de témoigner sur ces événements mais attendent l'autorisation du ministère de tutelle".

 Il a dans ce sens indiqué que la commission a adressé une correspondance au ministère de l'intérieur lui demandant d'autoriser ses représentants dans la région à collaborer et à témoigner pour permettre d'établir la vérité sur les violences survenues fin novembre. La commission se rendra de nouveau à Siliana, mercredi prochain, pour clore l'enquête et élaborer son rapport général sur les événements de novembre dernier, "rapport qu'elle remettra d'ici le 12 janvier aux présidences de la République, de l'Assemblée Constituante et du gouvernement", a souligné M. Bghouri. La commission d'enquête est composée de cinq membres indépendants: Messaoud Romdhani (vice-président de la LTDH), Me Iman Bejaoui (Avocat), Néji Bghouri (ancien président du Syndicat des journalistes), Me Charfeddine Kellil (avocat) et Romdhane Ben Amor (FTDES). maghrebemergent

 

_________________________________________________________

Montassar Jarray, nouveau gouverneur de Siliana

Le chef du gouvernement tunisien, l’islamiste Hamadi Jebali, a nommé hier un nouveau gouverneur à Siliana (sud-ouest), répondant à la principale revendication des habitants de cette région secouée fin novembre par cinq jours de violences.

 Le nouveau gouverneur, Montassar Jarray, remplace Ahmed Ezzine Mahjoubi «qui sera appelé à d’autres fonctions», a annoncé le ministère de l’Intérieur sur son site officiel sans donner d’autres précisions. Une grève générale avait été entamée fin novembre à Siliana, dégénérant en cinq jours d’affrontements violents entre la police et des milliers de manifestants qui réclamaient notamment le départ de M. Mahjoubi pour «incompétence». Les autorités avaient dans un premier temps affirmé qu’elles ne cèderaient pas au chantage de la violence ayant fait plus de 300 blessés. Mais elles ont fini par accepter la mise à l’écart du gouverneur, la population ayant maintenu la pression avec le soutien de la puissante centrale syndicale, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Outre le départ de M. Mahjoubi, les habitants réclamaient un plan d’aide économique et la libération de 14 personnes arrêtées lors de violences sociales en avril 2011. La région de Siliana est affectée par de grandes difficultés économiques. Selon des statistiques officielles, les investissements y ont baissé de 44,5% et les créations d’emplois de 66% sur la période janvier-octobre 2012 par rapport à la même époque de l’année précédente. Excédés par le chômage et la misère, facteurs-clés de la révolution qui a renversé le président Ben Ali en janvier 2011, les habitants de Siliana comme d’autres régions de l’intérieur déshéritées de la Tunisie jugent que le gouvernement a trahi leurs attentes. La Tunisie est minée par les conflits politiques et religieux ainsi que des difficultés économiques à l’approche du deuxième anniversaire de sa révolution qui était à l’origine du Printemps arabe. elwatan

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Thala [RÉGIONS] _Kasserine_Gafsa_S. Bouzid_ Silian
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories