Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 03:26

Zitouna TV, la télé cachée de Lotfi Zitoun

 


Il est cachotier Lotfi Zitoun, ministre conseiller auprès du chef du gouvernement.

Depuis des mois qu’il s’occupe des médias, ilne promet que les châtiments, la publication de listes noires et autres casseroles de journalistes tunisiens.

Il s’avère que s’il s’intéresse un peu trop à nous, c’est parce qu’il est membre de la grande famille des journalistes, tout comme son épouse. 
 

En effet, à la lumière d’une petite enquête d’investigation menée conjointement avec Ali Gargouri, homme d’affaires, membre actif de la société civile et grand ami de Business News, il s’avère que Lotfi Zitoun est le propriétaire de Zitouna TV, cette télé qui, depuis quelques semaines, monte, monte et monte.  


Rappelez-vous, c’était en mai dernier. Journaux, radios et télévisions annonçaient le lancement d’une nouvelle chaîne TV au nom de Zitouna TV par le jeune Oussama Ben Salem, fils du ministre de l’Enseignement supérieur. 
 

On nous disait que la chaîne allait diffuser des programmes politiques, religieux, culturels, sportifs et pour enfants. Il y aura également de l’Information.
Sollicité par Business News, Oussama Ben Salem avait alors répondu présent pour une interview qui s’est parfaitement déroulée (cliquer ici pour lire l’article).
 

 

Durant cet entretien, M. Ben Salem nous a déclaré qu’il n’était pas le propriétaire de Zitouna TV, mais seulement le promoteur et qu’il n’envisage pas d’en être le patron. 
 

 

Quant aux moyens, il nous a alors parlé d’un capital de 35.000 dinars versés par ses amis hommes d’affaires aventuriers qui ont cru en ce projet et en cette « idée folle », selon ses termes.
 

 

Autre élément que nous a donné Oussama Ben Salem durant cet entretien, est qu’il allait assurer le marketing du projet en faisant parler de lui et attendra ensuite de voir les promoteurs affluer. Selon lui, en mai dernier, il aurait reçu des propositions de financements, de dons et de participations au capital et il était en train d’étudier les différentes options et de s’assurer de la notoriété et la réputation de ceux qui sont derrière. 

Tout ce que nous avait raconté à l’époque Oussama Ben Salem, tout comme il l’a raconté à Naoufel Ouertani sur Ettounsia, est peut-être vrai, mais il manquait à son histoire un élément fondamental, à savoir la présence dans Zitouna TV d’un homme fort influent et appartenant au gouvernement, à savoir Lotfi Zitoun, de son vrai nom Lotfi Ben Ali Zitoun. 
Pour obtenir cette information, il fallait consulter les registres de commerce en Grande-Bretagne. Pays où la transparence est la norme, il nous a été possible de tirer les fiches de Zitouna Tv (officiellement dénommée Azzaytoona Television LTD) et ces informations ne sont pas confidentielles. Certaines informations peuvent être obtenues gratuitement, d’autres sont payantes (et nous avons déboursé les pounds nécessaires pour les obtenir. Ali Gargouri vit en France, ce qui a facilité la chose, NDLR). Mais toutes ces informations sont publiques et peuvent être obtenues par tout un chacun. 
 

 

Azzaytoona Television LTD a été créée en avril 2011 et son directeur s’appelle Lotfi Zitoun qui porte la nationalité britannique. Ce poste a été ensuite attribué à Mme Monjia Abidi Zitoun suite à la vente d’actions qui a eu lieu en avril 2012. 
Il s'agit de l'épouse de M. Zitoun. Toujours est-il que sur les documents officiels enregistrés dans les instances officielles britanniques, Mme Abidi Zitoun occupait le poste de « journaliste ». 
 

Quant au capital, il est de l’ordre de 10.000 £, divisés en 100 actions de 100 £, soit l’équivalent de 25.000 dinars tunisiens. 

Nous nous abstiendrons de tout commentaire inutile et de toute analyse pour nous limiter aux faits, surtout en cette période où M. Zitoun semble mener une véritable guerre contre les médias. Notre travail d’investigation ne devrait pas souffrir d’une quelconque autre interprétation que professionnelle et journalistique. 
 

 

On se demandera cependant pourquoi ce ministre-conseiller a-t-il caché ces éléments ? Pourquoi a-t-on mis Oussama Ben Salem en avant, plutôt que les véritables instigateurs du projet ? Comment se fait-il que celui chargé des médias dans le gouvernement possède lui-même un média ? 
 

 

C’est pourtant ce même Zitoun qui parle, matin et soir, de transparence, de légitimité, de propreté et qui, du matin au soir, donne des leçons aux journalistes ! 
Indépendamment des croyances des uns et des autres, et afin de parler à Lotfi Zitoun avec un langage qu’il comprend bien : « rabbi yehdi ! ». businessnews


 

______________________________________________________________________

Affaire Lotfi Zitoun-Zitouna Tv: A.Gargouri: "Mes preuves sont irréfutables"

Affaire Lotfi Zitoun-Zitouna Tv: A.Gargouri: "Mes preuves sont irréfutables"

En réponse au démenti du conseiller politique auprès du chef du GouvernementLotfi Zitoun sur les informations publiées sur le site de presse électronique Business News, selon lesquelles il se cacherait derrière la chaine de télévision privée Zitouna TV,  Ali Gargouri, homme d'affaire et citoyen tunisien qui a mené son enquête d'investigation est intervenu sur les ondes de ShemsFM indiquant que "ces preuves sont irréfutables". 

Ali Gargouri a ajouté qu'il a en sa possession des documents prouvant que Lotfi Zitoun est le propriétaire d'Azzaytoona Television LTD, puisqu'il a été consulté les registres de commerce en Grande-Bretagne qui ont démontré que la société au nom de son épouse (Monjia Abidi-Zitoun) a obtenu la licence de la chaîne en juillet 2012.

 

Demandant si c'est Zitouna TV qui avait diffusé l'interview de Baghdadi Mahmoudi, ancien premier-ministre libyen extradé en Libye, Ali Gargouri a indiqué que "logiquement" c'était le cas car deux télévisons ne peuvent pas avoir le même nom, juridiquement.  

 

 

En réponse au démenti de Lotfi Zitoun, Ali Gargouri a précisé que les preuves confirment que le conseiller politique est le propriétaire de la chaîne créée en avril 2011, ajoutant que tout citoyen peut désormais, accéder à cette information via ce lien  http://www.ofcom.org.uk/static/tvlicensing/cs/2354.htm

 

 

Il a appelé Oussama Ben Salem (présenté en tant que directeur général de Zitouna Tv) à publier un rapport officiel  prouvant que cette chaîne n'est pas la propriété de Lotfi Zitoun. 

 

"Nous exigeons la transparence et je suis ouvert à toute confrontation avec Lotfi Zitoun ou Oussama Ben Salem", a ajouté Ali Gargouri.  Écouter la suite

 


____________________________________________________________________________

Intimidations de Lotfi Zitoun et Oussama Ben Salem qui menacent de porter plainte contre Business News

 

Lotfi Zitoun, ministre conseiller auprès du chef du gouvernement, a annoncé lundi soir sur Mosaïque FM, son intention de porter plainte contre Business News. Idem pour Oussama Ben Salem qui l'a annoncé par téléphone à Nizar Bahloul, directeur du journal.


Les deux seront invités demain, mardi, chez Wassim Ben Larbi, sur Express FM, et devraient répéter la même chose, motivant leur plainte par « la divulgation de fausses informations » dans l'article publié cet après-midi « Zitouna TV, la chaîne cachée de Lotfi Zitoun », rédigé par Ali Gargouri. 

Selon M. Ben Salem, la chaîne Zitouna TV qu'il dirige et qui émet sur Nilesat n'a rien à voir avec la société Azzaytoona Television que possédait M. Zitoun et qui a été ensuite cédée à son épouse. 

De notre côté, nous maintenons intégralement notre version et nous refusons de nous laisser intimider par ces menaces. Des menaces qui cibleraient plutôt les confrères pour qu'ils ne relaient pas nos informations. On voulait arrêter avec la presse novembriste, on voulait l'investigation, les voici ! 

M. Ben Salem, très proche de M. Zitoun, insinue que sa chaîne n'a rien à voir avec celle de son ami, alors que la station de l'un et l'entreprise de l'autre portent le même nom. Étrange plagiat entre amis ! 

M. Zitoun dit que sa société est en veilleuse, parce qu'il est occupé par la chose politique, alors qu'il a cédé ses parts à son épouse en avril 2012 et changé la dénomination de l'entreprise en mai 2012 pour qu'elle devienne Azzaytouna. Pourquoi Mme Zitoun changerait-elle la dénomination d'une entreprise en veilleuse, à quelques jours d'intervalle de l'annonce du lancement de la chaîne Zitouna TV sur les médias par M. Ben Salem ? Coïncidence suprême, le capital déclaré de la société du premier est quasi identique au capital annoncé par la télé du second. 

Mais si tous ces éléments ne prouvent rien aux yeux de nos deux hommes d'affaires politiques, on pourrait leur demander de nous contredire en donnant les preuves du contraire. La déclaration de biens de M. Zitoun par exemple, lorsqu'il a intégré le gouvernement. Ou encore les statuts de la chaîne TV d'Oussama Ben Salem et ses factures de Nilesat. Comment, à quel nom et qui paie la location du signal ?

Quoiqu'il en soit, que nos deux hommes d'affaires politiques aillent en justice, nous présenterons nos preuves, ils présenteront les leurs. L'opinion publique nationale et internationale seront, entre-temps, tenues informées de toute évolution sur cette affaire…

Même son de cloche chez Zitoun qui ajoute quelques insultes odieuses sur antenne. businessnews

 

 

____________________________


Zitouna TV: Lotfi Zitoun continue sa cabale contre les médias…


« C’est pourtant ce même Zitoun qui parle, matin et soir, de transparence, de légitimité, de propreté et qui, du matin au soir, donne des leçons aux journalistes ! » commentait Ali Gargouri, correspondant deBusiness news à Paris dans son article intitulé« Zitouna TV, la télé cachée de Lotfi Zitoun ».

 

Ce même Lotfi Zitoun veut mettre la presse tunisienne au pas en brandissant tour à tour les menaces de divulguer les noms des journalistes « collabo » dans une liste noire ou de mener des croisades à l’encontre de la presse « mauve ». Usage savant de la langue des couleurs sauf qu’à force d’en user, il perdrait de son sens.

 

Rappelez-vous en avril dernier le sit-in historique devant la télévision nationale qui voulait assainir les médias publics de « I’iilam al ar » (Les médias de la honte), c’était Lotfi Zitoun, qui avait négocié le départ des sit-inneurs…Ceux  la mêmes qui ont résisté pendant des semaines, ont tout de suite obéi au conseiller  politique auprès du Chef du gouvernement. A croire qu’il est leur chef spirituel…

 

Ce même Lotfi Zitoun qui a nié avoir demandé à Sami Fehri d’arrêter l’émission Al Logik Assiassi, nie aujourd’hui toute relation avec une télévision privée, en l’occurrence ZitounaTV, tout comme il a nié toute relation avec d’autres médias. Ali Gargouri, dans un article sur Business News riposte  en citant le projet de chaîne Tunis Today TV, une autre télévision qui  figurerait en première ligne des licences accordées en juillet 2012 et dont le contact serait Mme Monjia Abidi Zitoun, épouse de Lotfi Zitoun.  Pire, ce matin sur Express FM, Lotfi Zitoun appelait les auditeurs à se  mobiliser contre les médias « banafssagi » enflammant les jeunes sympathisants Ennahdha qui ont vite fait d’appeler à une grande manifestation vendredi 31 août. Ceci s’appelle un appel au meurtre à l’encontre des journalistes et médias tunisiens. De toute l’histoire moderne de la Tunisie, on n’aurait jamais vu un conseiller politique, soit un haut responsable de l’Etat appeler à des manifestations.

 

Une première dans la Tunisie du gouvernement Ennahdha. Mais que Lotfi Zitoun, sache que les Médias tunisiens ne sont pas prêts à se soumettre au régime des « becs cloués » imposé par les gouvernements précédents. Le soulèvement populaire grâce auquel, il est, lui, aujourd’hui au pouvoir a affranchi les médias nationaux du joug de la dictature. Il pourrait publier autant de listes noires qu’il faut, le mur de la peur est tombé et nous serons solidaires les uns des autres face à cette nouvelle épreuve qu’il est en train de nous imposer.

 

Soit dit en passant Lotfi Zitoun oublie que Ben Ali est tombé, entre autres, parce qu’il ligotait les médias. directinfo

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Censure_Journalisme_Éditions_Libertés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories