Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 12:54

Merci Chokri !

Pour suivre la cérémonie d'enterrement

Merci Chokri ! 

 
 

____________________________________________________________________________________________________

Chokri Belaid au panthéon de Tunisie

 

http://mag14.com/images/stories/2013/Fevrier/cercueil-chokri-belaid.jpgChokri Belaid est mort. Son assassinat a soulevé une immense vague de protestation dans le pays. La houle a même dépassé nos frontières. Les Tunisiens l’accompagnent, ce vendredi, à sa dernière demeure, au cimetière du Jellaz. L’écrivain Abdelaziz Belkhodja a voulu lui rendre ce dernier hommage.

*******

Au carré céleste des héros de la Nation, Chokri Belaïd rejoint tous ceux qui ont voué leur vie à la Tunisie. 
Enfin tranquille, après une vie tumultueuse, douloureuse, mais belle à ravir, il avance dans les champs 
célestes vers le paradis des militants, l'un des carrés les plus chéris de Dieu.
Là, il verra une porte s'ouvrir et un très vieil homme avancer vers lui. 

Bourguiba, ravi de voir, enfin, un très grand militant, un type de sa trempe, lui lance:
- Déjà? A la force de l'âge?
Chokri regarde avec curiosité Bourguiba. La proximité des grands exclut l'animosité. 
Il n'avait que 20 ans quand Bourguiba avait été déposé, mais il avait connu la police politique et les geôles du Zaim. Il répond :
- Oui, déjà!
- Qui?
- Ceux que ton successeur a sauvés de l’échafaud que tu as dressé pour eux.
- Ne me parle pas de celui-là. C'est la honte de ma vie, il a tout raté...
- Tu as bien raté ta sortie toi, non?
- Oui, mais je n'ai jamais failli à mon devoir envers ce pays.
Chokri hocha plusieurs fois la tête:
- Oui Monsieur, oui, tu as failli.
- Comment ça?

- Plusieurs fois… tenez, en 1981, aux législatives, vous avez bourrés les urnes!
- Ils avaient utilisé Dieu… déjà ! Je ne pouvais pas les laisser cette concurrence déloyale !!
Chokri hocha la tête :
- Ils l'ont refait, cette fois aussi… Mais… vous avez jeté le bébé avec l'eau du bain, vous avez éliminé les démocrates aussi!
- Ils flirtaient ensemble!
- Déjà? 
- Oui, déjà ! Tu vois, jeune grand homme… ce que je voulais, c'était faire évoluer les mentalités !
- Au détriment de la liberté ? La seule chose que vous faites évoluer au détriment de la liberté, c'est l'intégrisme !
Confondu, Bourguiba déclara :
- J'avais jugé que le temps n'était pas venu. Oui… maintenant je sais. 
- Et quelle est votre opinion… aujourd'hui que vous le savez?
- Je n'ai jamais vu les Tunisiens aussi dignes et forts, ils se battent comme des lions. C'est beau, presque plus beau que l'Indépendance! C'est le prix de la liberté, du savoir, de la civilisation…
- Vous regrettez quelque chose Zaim?
- Oui, je regrette surtout d'avoir écouté les panégyristes, d'avoir ignoré les lions, de les avoir assimilé aux hyènes.
Emu, Bourguiba se tourna et s'en alla se reposer sur un rocher céleste. 
Chokri l'interpella :
- Président Bourguiba !
Ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas appelé ainsi. Bourguiba se retourna, ravi.
- Oui.
- Il faut qu'on se mette au travail, ensemble.
- Ensemble? Toi et moi? 
Bourguiba était fort étonné de cette proposition, mais un sourire à peine perceptible rayonnait son visage.
- Marier la gauche et le Destour?
- La raison est souvent plus fiable que la passion, mais nous avons surtout quelque chose à sauvegarder, quelque chose qui dépasse toutes les incompatibilités.
Bourguiba le regarda droit dans les yeux et lui demanda:
- Et quelle est cette chose?
- Notre chère, notre grande, notre magnifique Tunisie qui, lorsqu'elle se réveille, bouleverse le monde…
- Tu as dit le mot magique, Chokri, viens… entre…
Une porte venue de nulle part apparut, Chokri avança et entra.
Une table gigantesque réunissait une exceptionnelle assemblée : Farhat Hached, Mohamed-Ali El Hami, El Bahri Guiga, Mahmoud El Matri, Salah Ben Youssef, Ali Ben Ghedahem, Daghbaji, Aboul Qacem Chebbi, Abdelaziz Thaalbi, Tahar Haddad, Ali Bach Hamba… Chokri Belaid en reconnut plein d'autres, des gens de toutes les époques. Il avança. Un tonnerre d'applaudissement retentit, il avança encore, salua les uns et les autres et prit sa place au panthéon de la Tunisie.

Ne vous demandez jamais pourquoi Dieu aime la Tunisie et la protège. 
Dans l'assemblée céleste, les grands hommes de cette terre sont légion. mag14

Partager cet article

Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Partis politiques_ Programmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories