Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 13:51
18/01/2011 à 09h45 (mise à jour à 13h26)

Des milliers de manifestants contre la composition du nouveau gouvernement

heure par heure

Suivez les dernières informations sur la Tunisie, réactualisées au fil de la journée.

245 réactions

Sur l'avenue de Rome à Tunis ce mardi.

Sur l'avenue de Rome à Tunis ce mardi. (AFP)

Le contexte: La composition du nouveau gouvernement de transition, avec la présence des postes-clés des ministres du président déchu Ben Ali, est de plus en plus contestée ce mardi. Dans la capitale, la police a violemment dispersé un millier de manifestants, parmi lesquels des islamistes.

12h30 Selon la BBC et Aljazeera, trois ministres ont démissionné du nouveau gouvernement. Ils appartiendraient à l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), qui ce mardi, lors d'une réunion extraordinaire près de Tunis, a pris la décision «de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement». Leur démission n'a pas encore été officiellement confirmée mais le porte-parole de l'UGTT a bien appelé ses trois représentants au gouvernement à s'en retirer, soulignant que ceux qui s'y refuseraient ne représenteraient qu'eux-mêmes.

Midi. Des milliers de Tunisiens manifestent en province contre la présence dans le nouveau gouvernement de transition de membres de l'équipe sortante du président déchu Ben Ali. Notamment à Sfax (centre-est) et à Sidi Bouzid (centre-ouest) d'où est partie à la mi-décembre la révolte populaire.

A Tunis, la police a appelé les manifestants à se disperser, conformément à l'état d'urgence en vigueur qui interdit les rassemblements, avant de tirer des gaz lacrymogènes. Rompant avec la retenue lors d'une manifestation similaire organisée lundi, les forces de l'ordre ont aussi fait usage de matraques.

 A Tunis. (Photo AFP / Fethi Belaid)

11h45 Henri Guaino sur France Info: «Je ne crois pas que le moment soit venu de faire un mea culpa.»

(Source France Info)

11h36. Un homme a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant par le feu ce matin devant le siège du Conseil des ministres au Caire. L'homme est légèrement blessé et a été hospitalisé. Plus d'informations ici.

11h35 Une centaine de personnes manifestent sur l'avenue Habib Bourguiba, dans le centre de Tunis, contre contre la présence de membres de l'équipe du président déchu dans le nouveau gouvernement. A leur tête, Sadok Chourou, 63 ans, ancien président du mouvement islamiste tunisien interdit Ennahda.

.

 

11h30. Ennahda, le mouvement islamiste tunisien, annonce qu'il «n'aura pas de candidat à la présidentielle» prévue dans six mois mais qu'il veut participer aux législatives, estimant qu'«il n'y aura pas de transition démocratique sans Ennahda».

10h45. Auditionnée par la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale pour faire le point sur la situation en Tunisie, Michèle Alliot-Marie doit surtout tenter d’éteindre la polémique suscitée par son faux pas de la semaine dernière. Réagissant aux manifestations meurtrières, la ministre des Affaires étrangères avait suggéré la coopération policière de la France pour «régler les situations sécuritaires de ce type».

Et pour se défendre, face à une opposition remontée - dont plusieurs personnalités ont demandé, dans le week-end, des excuses voire sa demission -, MAM choisit la contre-attaque. Minimisant «des polémiques inutiles sur des interprétations erronées», elle se dit «scandalisée par le fait que certains aient voulu déformer [ses] propos». Lesquels ont, assure-t-elle, été «coupés pour leur faire dire le contraire» de sa pensée: «J’ai été bouleversée par les tirs à balles réelles contre un certain nombre de manifestants». «Il est inenvisageable que la France prête un concours direct aux forces de l’ordre d’un autre pays», insiste la ministre. Le socialiste Gaëtan Gorce n’est pas sûr d’avoir compris le message: «il y a deux attitudes possibles, soit vous regrettez ses propos et vous vous excusez, soit vous les assumez.»

 

Lien : http://www.liberation.fr/monde/01012314364-le-gouvernement-transitoire-tunisien-a-les-mains-propres

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Journée historique du 14 janvier 2011
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories