Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 23:32

Médias en grève ...

______________________________________________________________________________________

 

Liberté d'expression en Tunisie 
Le pouvoir semble capituler

 

Suite à la grève nationale des journalistes, mercredi, qui accusaient le pouvoir de s'en prendre à la liberté de la presse, le gouvernement tunisien a annoncé le soir même, qu'il allait mettre en œuvre deux décrets garantissant la liberté de la presse et organisant l'audiovisuel, satisfaisant ainsi la revendication du secteur des médias.

 

Le gouvernement tunisien a semblé capituler, hier, face au bras de fer engagé entre les journalistes et l'Exécutif dominé par les islamistes d'Ennahda, en annonçant qu'il comptait mettre en œuvre deux décrets qui organisent le secteur de l'information, a indiqué l'agence officielle TAP.

L'application de ces décrets, signés le 2 novembre 2011 par l'ex-président intérimaire de la république, Foued Mebazaa, était bloquée par le gouvernement de coalition dirigé par les islamistes d'Ennahda depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, les journalistes accusant ce dernier, d'avoir un pouvoir discrétionnaire sur le monde des médias.

L'annonce du gouvernement est intervenue alors que des centaines de journalistes manifestaient mercredi à Tunis au siège du SNJT, scandant des slogans tels “une presse libre, des journalistes indépendants”. Certains avaient collé sur la bouche des autocollants barrés du mot “censuré”.

 Reste à passer à l'application effective de ces textes qui garantissent la liberté de circulation des informations, la protection des sources des journalistes, et la création d'une Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle qui garantit la liberté de communication audiovisuelle.aufaitmaroc.

_________________________________________________________________________________

 

 

___________________________________________________________________

 Deux décrets garantissant la liberté de presse seront appliqués

 

Le gouvernement tunisien a annoncé mercredi qu'il allait mettre en oeuvre deux décrets de novembre 2011 garantissant la liberté de la presse et organisant l'audiovisuel, satisfaisant ainsi une revendication du secteur des médias le jour d'une grève des journalistes.


Le gouvernement a annoncé (...) que la coalition gouvernementale avait décidé de mettre en oeuvre les décrets 115 et 116 qui organisent le secteur de l'information, a indiqué l'agence officielle TAP.

L'application de ces décrets, signés le 2 novembre 2011 par l'ex-président intérimaire de la république, Foued Mebazaa, était bloquée par le gouvernement de coalition dirigé par les islamistes d'Ennahda depuis son arrivée au pouvoir fin 2011.

Les autorités jugeaient ces décrets incomplets mais n'en avaient jamais rédigé de nouveaux si bien que le gouvernement était accusé par des journalistes d'avoir un pouvoir discrétionnaire sur le monde des médias.

Le décret 115 relatif à la liberté de la presse, de l'imprimerie et de l'édition résume les droits des journalistes, interdisant notamment des restrictions à la liberté de circulation des informations et protégeant les sources des journalistes.

Le décret 116 crée pour sa part une Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle qui garantit la liberté de communication audiovisuelle. Cet organe est appelé notamment à délivrer les licences des radios et télévisions tunisiennes.

Zied El Heni membre du bureau exécutif du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) s'est dit satisfait de cette décision mais a regretté que le gouvernement ait mis autant de temps à s'y résoudre.

Nous considérons que cette décision est une réponse à l'une de nos demandes essentielles, a-t-il dit, appelant les autorités à accélérer l'exécution de cette décision.

Nous regrettons que tant de temps ait été perdu, nous aurions pu aboutir à ce résultat en évitant au secteur et au pays beaucoup de problèmes et de conflits, a ajouté le responsable syndical.

La coalition gouvernementale --les islamistes d'Ennahda et les partis de centre-gauche Ettakatol et le Congrès pour la République (CPR)-- avait déjà annoncé le 13 octobre être prête à appliquer le décret 116, mais n'avait pas mentionné le 115, qui est au coeur des préoccupations des journalistes.

L'annonce du gouvernement intervient alors que les journalistes observaient mercredi une journée de grève nationale pour dénoncer les atteintes à l'indépendance des médias. 
romandi

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Censure_Journalisme_Éditions_Libertés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories