Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 03:22

Hamadi Jebali contredit Marzouki et refuse d’accorder l’exil à Bachar Al Assad

 

Dans un entretien accordé au site internet allemand « Spiegel Online », le chef du gouvernement provisoire, Hamadi Jebali, affirme que la Tunisie refuse d’accorder l’asile à Bachar Al Assad, si celui-ci venait à quitter son pays. 

Cette déclaration vient contredire celle du président provisoire de la République Moncef Marzouki qui a affirmé sa disposition à accorder l’asile politique à Bachar Al Assad, si cela permettait une sortie de crise, privilégiant ainsi une solution « à la yéménite », tel que déclaré à la chaîne BBC, le 7 mars dernier.

Hamadi Jebali déclare : « Je respecte notre chef de l’Etat mais je ne souhaite pas voir Bachar El Assad en Tunisie » et d’insister qu’il n’hésiterait pas à livrer le président syrien à son peuple afin qu’il soit jugé, si jamais il en avait l’opportunité, rapporte l'AFP.

Rappelons que Moncef Marzouki, a affirmé lors de cette déclaration qu’il n’existe aucune interférence entre ses prérogatives,  celles du chef du gouvernement et du président de l’Assemblée constituante, et que les décisions et les prises de position sont décidées en coordination avec ces derniers. 

source businessnews

 


_________________________________________________________________________________________________

Note : dans l'entrevue accordée au site internet allemand « Spiegel Online »,  le chef du gouvernement a tenté de donner une image d'unité [et de sécurité] de la Tunisie en dépit de certaines difficultés qu'il pense tout à fait communes dans une période de transition. Cliquer pour accéder à l'entrevue au complet

 

_________________________________________________________________________

Le Parti Pirate de Tunisie est officiellement reconnu

 

C'est une pierre posée sur la reconstruction démocratique du pays après les soulèvements populaires qui ont permis le départ de Ben Ali. Le Parti Pirate tunisien a annoncé qu'il avait enfin reçu l'agrément lui reconnaissant la qualité de parti politique à part entière en Tunisie, près d'un an après la demande qu'il avait déposée en mai 2011, au lendemain de la chute de l'ancien régime.

Le Parti Pirate de Tunisie existait déjà officieusement depuis septembre 2010, dans la clandestinité. En étant désormais reconnu, il pourra participer librement aux prochaines élections et mener campagne comme n'importe quel autre parti politique du pays. C'est une victoire symbolique importante, qui intervient quelques semaines après une victoire juridique pour concrète, qui a vu échouer le retour du filtrage des contenus sur l'internet tunisien.

Il reste cependant une ombre au tableau. L'activiste Slim Amamou, qui faisait parti des fondateurs et membres du PP arrêtés en janvier 2011 par les autorités de Ben Ali, avait accepté dès après la révolution de rejoindre le nouveau gouvernement formé avec des proches de l'ancien président. Il fut nommé secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports le 17 janvier 2011. Il a alors été limogé du Parti Pirate deux mois plus tard, et a finalement décidé de démissionner du gouvernement le 23 mai 2011, en expliquant s'être laissé "endoctriné par le gouvernement".

Or la rancoeur est tenace. "Nous annonçons l'officialisation aujourd'hui du seul et unique Parti Pirate tunisien. Celui de Slim Amamou n'est qu'une contrefaçon", écrit la formation politique sur son compte Twitter. "Merci de vous rappeler que Slim Amamou n'a aucun lien avec le Parti, qu'il n'était qu'un membre passif qui nous a lâché dès qu'il est entré au gouvernement".

"On est d'accord sur un truc : fuck slim amamou vive le parti pirate ", a répondu Slim Amamou, dans une pirouette qui recherche l'apaisement. numerama

 

________________________________________________

Les partis politiques islamistes : VISA refusé !

 

Des partis politiques islamistes tentent d’avoir le VISA afin d’exercer en toute légalité : Ettahrir, le parti Essalam, et le Parti sunnite tunisien. Ce fut refusé.

 C’est audacieux de vouloir faire de la concurrence à Ennahdha, qui a su attirer la sympathie des simples pratiquants conservateurs, des salafistes qui les ont soutenu contre « la gauche mécréante », des modernistes attachés à l’identité musulmane ou contre la laïcité, et de ceux qui croient que « ceux qui connaissent Dieu sont honnêtes ». Ettahrir, par exemple, ne pourrait s’adresser à une si large tranche de la population, surtout quand on sait qu’il promeut l’idée d’un Califat qui gouvernerait la nation islamique. Malgré tout, après leur réunion de Carthage dernièrement, ils ont pu convaincre plus de 500 femmes de demander à haute voix que ce régime soit instauré car il serait le meilleur garant des droits de la femme. Quel joli paradoxe !

 Il est clair que la population tunisienne est loin d’être homogène, il faudra donc ou apprendre à se respecter pour vivre ensemble en paix, ou entrer dans une guerre civile aussi inutile que bête. Pour des partis comme Ettahrir, tant que la nation tunisienne ne veut rien dire pour eux, à part un morceau de terre à coller au reste de « l’empire », ils n’auront jamais le droit d’être un parti politique national, car ils ne croient point en le nationalisme, mais en une théocratie qui fera venir la bénédiction de Dieu et plein de richesses, comme par magie, au peuple du dit « empire musulman ». Ceci dit, ils ont le mérite d’être clairs dans leurs principes, contrairement à Ennahdha, qui a la même idéologie que ces partis là, mais un programme politique voisin de celui du pôle moderniste.

Mohamed Anis Abrougui 

 source tiwinoo

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Partis politiques_ Programmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories