Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 16:48

16 h : François Fillon recommande aux Français de Tunisie de rester sur place 
Quelque 21.000 Français sont enregistrés comme résidents en Tunisie. François Fillon a indiqué aujourd'hui qu'il les encourageait à demeurer sur place. Le Premier ministre a par ailleurs indiqué que la France était prête à fournir au gouvernement tunisien l'assistance nécessaire pour participer à l'organisation de futures élections. 

15 h 30 : Le parti islamiste va demander sa légalisation
Le parti islamiste Ennnahda, interdit sous le régime Ben Ali, a fait savoir, par la voix de l'un de ses dirigeant Ali Laraidh, qu'il allait demander sa légalisation pour devenir une force politique comme les autres. Au sein du nouveau gouvernement, dont trois membres ont déjà annoncé leur démission, les dissensions continuent. Le parti d'opposition Ettajdid (ex-communiste) menace également de quitter le gouvernement. Il a indiqué qu'il y resterait si les membres de l'ancien parti au pouvoir, le RCD (rassemblement démocratique constitutionnel) démissionnaient de cette formation. 
 
14 h 30 : Retour au pays de l'opposant historique Moncef Marzouki
Moncef Marzouki, opposant historique au régime du président déchu Ben Ali, issu de la gauche laïque, est rentré en Tunisie. Le président du parti le Congrès pour la République (CPR) était en exil en France. Il avait annoncé hier qu'il serait candidat à la prochaine présidentielle qui devrait se tenir d'ici 6 mois, selon le Premier ministre Mohammed Ghannouchi. Il a été accueilli à Tunis par un nombre important de militants.

14 h : Nouveau gouvernement : déjà trois démissions
Trois membres du gouvernement de transition ont démissionné ce matin de leurs toutes nouvelles fonctions. Houssine Dimassi, ministre de la Formation et de l'Emploi, Abdeljedil Bedoui, ministre auprès du Premier ministre, Anouar Ben Geddour, secrétaire d'Etat auprès du ministrede Transport et de l'Equipement, tous les droits membres de l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), le syndicat le plus puissant du pays, ont pris cette décision en accord avec leur organisation syndicale. L'UGTT a en effet décidé ce matin de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement où figurent huit membres de l'ancien gouvernement. 

13h : manifestations en province
Environ 5.000 personnes ont manifesté à Sfax (centre-est) la métropole économique du pays. Une autre manifestation a rassemblé "des milliers de manifestants" à Sidi Bouzid (centre-ouest). Une autre marche de protestation ayant rassemblé un millier de personnes s'est produite à Regueb, à 37 km de Sidi Bouzid, tandis que 500 personnes, regroupant notamment des avocats et des syndicalistes, s'est tenu à Kasserine. Ils protestent tous contre la présence de membres sortants du régime de Ben Ali dans le gouvernement de transition. Par ailleurs, la centrale syndicale tunisienne a affirmé qu'elle ne "reconnait pas le nouveau gouvernement".

11 h : manifestation à Tunis
Manifestation dans les rues de Tunis. Des tirs de gaz lacrymogène ont été constatés. Un leader islamiste est présent en tête d'un cortège très dispersé, a constaté un journaliste de l'AFP.

10 h : De nouveaux appels à manifester lancés sur internet
L'annonce de la composition du gouvernement d'union nationale, hier soir, ne satisfait a priori pas tout le monde. De nouveaux appels à manifester à Tunis, Sousse ou Sfax, sont lancés sur internet. De nombreux policiers sont déployés dans les rues de Tunis en prévision de ces nouvelles manifestations. Pendant ce temps, la vie reprend son cours dans les rues de la capitale.  

9  h : Mohammed Ghannouchi défend ses ministres
Les ministres maintenus dans le gouvernement d'union nationale qui sera chargé des affaires du pays jusqu'aux prochaines élections générales qui devraient se tenir d'ici 6 mois, "ont les mains propres", a assuré ce matin au micro d'Europe 1 le Premier ministre Mohammed Ghannouchi. Ce dernier a également annoncé que tous ceux qui avaient participé à la sanglante répression des manifestants devraient rendre des compte à la Justice. 

8 h : Une nuit encore agitée
Selon notre envoyé spécial à Tunis, la nuit a encore été agitée dans les rues de la capitale tunisienne. Des tirs nourris ont résonné entre 2 h et 4 heures du matin, tout juste recouverts par le bruit des hélicoptères survolant les rues de la capitale.

 

Lien : http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/tunisie-les-manoeuvres-politiques-se-poursuivent-heure-par-heure-18-01-2011-1178736.php

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Journée historique du 14 janvier 2011
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories