Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 01:51

Ils ont qualifié le président «d’apostat»

Le torchon brûle entre Marzouki et les salafistes en Tunisie

 

Cette montée au créneau des salafistes contre le président tunisien sonne comme une démonstration de force.


Les salafistes tunisiens n’ont pas tardé à qualifier le président Marzouki «d’apostat» après sa récente interview sur CNN où il considère une aile de cette tendance comme un «danger pour la sécurité nationale». Pour une fois, les propos, généralement brouillons du président Moncef Marzouki, ont été courts, simples et précis. Dans un anglais très clair, le président tunisien a fait un bilan détaillé des djihadistes de son pays. «C’est, certes, une petite minorité évaluée par les services sécuritaires à 3000 personnes, mais ils représentent la partie sombre de notre société. Ils constituent une grande menace pour l’image de la Tunisie. Et depuis les incidents de l’ambassade des Etats-Unis, nous examinons avec tout le sérieux requis la manière adéquate pour leur faire face. Nous allons désormais assumer nos responsabilités par rapport à ce phénomène.


La date du 14 septembre (attaque de l’ambassade des Etats-Unis à Tunis) a constitué un tournant pour le pouvoir en matière de traitement de la question des djihadistes. Après de tels actes, ce n’est pas uniquement l’image de la Tunisie qu’ils ternissent. Ils portent désormais atteinte à nos relations avec les autres pays. La question touche dorénavant à la sécurité nationale. Ces djihadistes sont également dangereux à travers leurs possibles connexions avec leurs compères au nord du Mali, Algérie et Libye. Il faut coordonner avec nos voisins pour faire face à ce danger», a expressément dit Moncef Marzouki dans une interview qu’il voulait «tranquillisante» pour l’Occident. Les propos du président tunisien traduisent par ailleurs sa maîtrise de ce dossier explosif. Les propos de Marzouki ne sont pas passés inaperçus pour les islamistes radicaux, notamment le parti Ettahrir, présent sur l’échiquier politique légal, qui a publié un communiqué condamnant les propos du président tunisien.


Réactions virulentes

Le parti Ettahrir a rebondi d’une manière virulente sur les récentes déclarations de Marzouki aux médias américains. Son communiqué intitulé «Invitation express et directe à Marzouki de garder son cocon et de se taire !», considère que «les déclarations de Moncef Marzouki, supposé être le président de la République, à des médias américains, sont abjectes et méritent d’être condamnées et sanctionnées. C’est une honte que Marzouki parle de ses concitoyens (islamistes, salafistes ou autres) de cette manière chez l’ennemi. Les présidents qui respectent leur pays ne colportent pas ses causes à l’étranger, et à n’importe quel prix, financier ou politique», a indiqué le parti islamiste radical. Pour Ettahrir, «le fait que Marzouki se présente aux Occidentaux comme étant un responsable hostile à l’alternative islamiste et garant de la non-inscription de la charia dans la Constitution du pays et dans ses lois est considéré comme étant de l’apostasie et de l’injustice».


Du côté des djihadistes, on est plutôt occupé à laisser passer l’orage après les incidents de l’ambassade et l’arrestation d’une centaine de leurs partisans. Leur chef Abou Iyadh est toujours recherché par la police.

 
A souligner que le parti Ettahrir a une existence légale et s’exprime ouvertement sur la scène politique, alors que Ançar Charia, l’étendard des djihadistes, est plus discret. C’est cet organisme qui est accusé d’être derrière les incidents du 14 septembre à l’ambassade américaine. elwatan

 

 

____________________________________________________________________________________________

Moncef Marzouki persiste contre les salafistes jihadistes et les

traite de “danger” pour la Tunisie

 

Le président provisoire de la république  Moncef Marzouki a affirmé que les salafistes jihadistes menacent essentiellement  l’image de la Tunisie et représente un danger au niveau des relations internationales  de la Tunisie.

 

Dans un discours lors de la séance inaugurale du 2ème sommet 5+5 des chefs d’Etat et de gouvernement  des pays du bassin occidental de la Méditerranée  à la Valette, Moncef Marzouki a cité comme exemple l’attaque qui a eu lieu le 14 septembre 2012 contre l’ambassade américaine de Tunis et qui a fortement ébranlé les relations entre Tunis et Washington.

 

Il a, par ailleurs, déclaré que les salafistes jihadistes ne représentent pas un danger pour les tunisiens puisque le peuple tunisien est  modéré et que les forces  politiques sont d’accord pour « bâtir» un  état démocratique, soulignant la nécessité et le devoir de l’Etat à faire face à la violence.

 

Le président   Mrazouki a également affirmé que  les pays européens n’ont aucun problème avec les régimes islamistes  mais craignent l’extrémisme représenté par les salafistes.

 

Seule une certaine  partie des islamistes refusent le  jeu de la démocratie et nourrissent l’espoir d’instaurer le califat, a-t-il indiqué. tunisienumerique

 

_____________________________________________________________________

Euro-méditerranée: création d'une "task force" sur l'immigration, annonce Marzouki


Euroméditerranée: création d'une 'task force' sur l'immigration, annonce MarzoukiEuroméditerranée: création d'une "task force" sur l'immigration, annonce Marzouki © AFP

 

 

Le président tunisien Moncef Marzouki a annoncé samedi à l'issue du sommet 5+5 à Malte la création par ce forum euro-méditerranéen d'une "task force pour regrouper les énergies" face à l'"urgence absolue" des problème posés par l'immigration des pays du Sud vers le Nord.


"C'est bien de parler de développement, de réseaux d'énergie solaire, mais l'urgence absolue pour moi, l'urgence démocratique c'est l'immigration", a-t-il déclaré. "J'ai proposé et le sommet a validé la création d'une task force pour empêcher cette émigration et secourir ces gens afin d'éviter ces tragédies en mer", a-t-il ajouté.

"Il y a des enfants tunisiens, des Libyens, parfois des gamins très jeunes qui meurent dans des naufrages. Chaque naufrage est une catastrophe pour des êtres humains. Ces drames humains ne peuvent pas être acceptés. Aucun développement économique ne peut se payer à ce prix", a-t-il ajouté.


Il faut selon lui "mettre en commun les efforts et les ressources mais ce ne doit pas être une opération de sécurité, ce doit être humanitaire. On ne peut pas accepter que des centaines de gens se noient en Méditerranée", a-t-il insisté.


Les pays doivent s'unir sur le plan maritime notamment pour éviter ces "tragédies en mer", selon M. Marzouki.


"Notre jeunesse a de fortes aspirations mais nous ne pouvons pas faire de miracles" pour le développement économique, a-t-il dit, demandant "aux jeunes d'être patients. Il faut du temps car la Tunisie a hérité de plus de 50 ans de corruption".


Le président tunisien a annoncé la tenue "prochaine" dans son pays d'une réunion au niveau des ministres en charge de la sécurité, de l'immigration et des questions humanitaires pour mettre au point "les détails techniques" de la task force. "L'important c'est d'être d'accord sur le plan politique, puis on discutera" des détails, a-t-il ajouté.


La Déclaration de Malte adoptée par les 10 chefs d'Etat et de gouvernement arabes qui étaient réunis à La Valette vendredi et samedi a en effet souligné que "la gestion des flux migratoires ne peut pas être atteinte uniquement au moyen des mesures de contrôle". "Elle requiert aussi une action concertée pour affronter les causes fondamentales de la migration avec le développement d?une solidarité efficace, rapide et tangible", ajoute-t-elle.


Le sommet 5+5 à Malte était le premier depuis neuf ans pour le Dialogue 5+5 (Espagne, France, Italie, Malte, Portugal + Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie). Jeuneafrique

 

 




Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Religion _ L'Islam politique _ Salafistes_ Chokri
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories