Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 05:36


 


__________________________________________________________________

Le président Moncef Marzouki convoite la Libye

 

 

Le président tunisien Moncef Marzouki tient sa promesse: il effectue son premier voyage officiel en Libye voisine. Un voyage qui a valeur de symbole, des retrouvailles entre deux pays entrés dans une nouvelle ère. Le chef de l’Etat tunisien entame une visite de deux jours, les 2 et 3 janvier, accompagné d’une forte délégation notamment des milieux des affaires.

Des entretiens avec le président du Conseil national libyen de Transition (CNT), Mustapha Abdel Jalil, le Premier ministre, Abderahim el-Kib, et les membres du gouvernement, ainsi que des représentants de la société civile libyenne sont inscrits au programme avec le passage respectivement à Tripoli, Misrata et Benghazi. Le site tunisien Leaders.com.tn livre le commentaire d’une source tunisienne sur le déplacement en Libye.

«La symbolique de cette visite est forte. Elle est essentiellement une visite d’amitié et de coopération à caractère politique qui trouve toute sa signification à travers des liens séculaires entre les deux peuples et une volonté partagée pour un avenir commun.»

Minute Buzz Maghreb observe qu’en réalisant sa promesse, Marzouki rompt une tradition de la diplomatie tunisienne qui veut que «la première destination du chef de l’État s’effectue en Algérie».

Un choix novateur qui s’explique, selon ce site, en raison des «conditions similaires dans lesquelles vivent la Tunisie et son voisin du Sud depuis le début de l’année 2011, situation chaotique à laquelle les deux pays doivent remédier, notamment en établissant une meilleure coordination entre eux». 

Au-delà du symbole, la visite a une forte connotation économique. D’ailleurs à la tête de la délégation d’hommes d’affaires tunisiens se trouvent Wided Bouchammoui, qui dirige le syndicat patronal tunisien Utica, et Tarek Cherif, président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect).

Les besoins en termes de reconstruction sont énormes. Mais n’est-il pas trop tôt pour envoyer des cadres et techniciens tunisiens en Libye, s’interroge Leaders?

Les milieux d’affaires tunisiens ne le pensent pas. Au contraire, ils veulent «structurer la démarche des opérateurs tunisiens». Selon cette même source, il existe déjà des initiatives «pour constituer des groupements tuniso-tunisiens et tuniso-libyens» notamment dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et «des sociétés mixtes s’apprêtent à voir le jour».

La visite du président tunisien en Libye aurait pu être entachée par un incident frontalier qui a précédé le voyage. Un gendarme tunisien avait été enlevé le 31 décembre par un groupe armé libyen avant d'être libéré le lendemain. Mais selon le ministère de l'Intérieur tunisien cité par RFI, «des actions de cette nature ne réussiront pas à porter atteinte aux bonnes relations» entre les deux pays.

source slateafrique

__________________________________________

Moncef Marzouki appelle à la fusion entre la Tunisie et la Libye


 

Moncef Marzouki, président provisoire de la République, a appelé, lors de sa visite en Libye, à passer de la phase de coopération à celle de la fusion entre la Tunisie et la Libye, selon l’Agence de presse officielle libyenne (JANA). Il a, également, appelé à œuvrer pour la création d’une "Union des peuples arabes indépendants".


M. Marzouki a demandé, aussi, de redynamiser le projet de l’Union du Maghreb arabe (UMA). Il a souhaité que sa visite en Libye constitue un tournant pour entamer une nouvelle ère de la longue histoire commune entre les deux pays. Il a considéré que l’instauration de la démocratie et du retour de la souveraineté aux peuples permettront d’ouvrir des horizons pour l’intégration et le travail en commun entre les deux pays, que les dictatures ne permettaient pas.

 
On notera que M. Marzouki était accompagné dans sa visite de deux jours, d'une délégation d'hommes d'affaires triés soigneusement. Ce tri a provoqué la colère de plusieurs investisseurs tunisiens, connaisseurs du marché libyen, qui ont déclaré que nous n'en avions pas fini avec le copinage et le clientélisme tout en s'interrogeant sur la façon avec laquelle on a sélectionné les membres de la délégation.

source businessnews


_________________________________________________________

 

Baghdadi sera extradé s'il bénéficie d'un «procès équitable»

Le président tunisien Moncef Marzouki (g) et le chef du CNT libyen Moustapha Abdeljalil dans le salon VIP de l'aéroport international de Tripoli, le 2 janvier 2012.

Le président tunisien Moncef Marzouki (g) et le chef du CNT libyen Moustapha Abdeljalil dans le salon VIP de l'aéroport international de Tripoli, le 2 janvier 2012.  REUTERS/Ismail Zitouny

Le président tunisien est depuis le 2 janvier en visite officielle en Libye pour deux jours. Moncef Marzouki a promis lundi à Tripoli de remettre l'ex-Premier ministre libyen Baghdadi al-Mahmoudi aux nouvelles autorités libyennes si celles-ci lui garantissent un « un procès équitable ».

Une visite - la première sortie du président tunisien, d'abord politique.

Baghdadi al-Mahmoudi était le plus important officiel libyen en détention avant que ne soit capturé Seif al-Islam Kadhafi en novembre dernier. Arrêté en septembre dans le sud tunisien pour avoir franchi « illégalement» la frontière, la justice tunisienne a décidé que Mahmoudi devrait être extradé vers la Libye.

Le président tunisien défend cette décision : «Nous en Tunisie, nous demandons à l'Arabie Saoudite l'extradition de Ben Ali pour les milliards qu'il a dérobés au peuple. Il est naturel que les Libyens, réclament al-Mahmoudi Baghdadi à la Tunisie ».

Une position qui dérange franchement les organisations des droits de l'homme notamment Amnesty International, dont Marzouki est un ancien représentant en Tunisie. Elles estiment elles qu'un procès équitable est impossible pour le moment et qu’Al Mahmoudi encourt de vrais risques. Pour preuve, disent-elles, la façon dont l'ancien leader Mouammar Kadhafi a été traité puis tué après sa capture à Syrte en octobre dernier.

Mais Moncef Marzouki a assuré que la Tunisie veillerait d'abord à ce que soient réunies les garanties d'un procès équitable. Des propos de nature à contenter les nouvelles autorités de Tripoli. Alors que ce mardi, c'est de coopération économique dont il sera question, avec en perspective du travail pour les milliers de chômeurs tunisiens.

En effet, pour son premier déplacement à l'étranger, Moncef Marzouki est accompagné d'une importante délégation d'hommes d'affaires tunisiens. Parmi eux, Tarak Chérif qui est également président de Conecct, Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie, un nouveau syndicat patronal fondé après le départ de Ben Ali. Il espère que cette visite permettra de redémarrer les échanges commerciaux entre les deux pays.

source rfi.fr

 

_________________________________


 

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Économie_ Environnement_(Lampedusa)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories