Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 04:55
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 04:48
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 04:41
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Syrie : les oppositions _ Ligue Arabe
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 04:36
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Syrie : les oppositions _ Ligue Arabe
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 03:55
 

Les sables mouvants de la guerre de Libye...

 

par Manlio Dinucci

Le fait qu’un navire de guerre de l’OTAN ait bloqué un remorqueur libyen qui transportait des armes aux rebelles de Misurata confirme les craintes  croissantes : que ces armes ne finissent dans « des mains erronées ». L’amiral étasunien James Stavridis, commandent suprême allié en Europe, a averti qu’il existe des indices d’une présence d’Al Qaeda parmi les forces anti-Kadhafi. Le vice-ministre algérien Abdelkader Messahel s’est dit préoccupé de l’activité croissante, dans la Libye voisine, du Maghreb islamique (Aqim, aile nord-africaine de Al Qaeda). Un de ses chefs, Abdul Al Hasadi, entré dans les forces anti-Kadhafi après son retour d’Afghanistan, est en train d’entraîner des centaines d’insurgés à Derna.

  



L’amiral étasunien James Stavridis


Il y a neuf mois seulement, quand Washington était en excellents termes avec Tripoli, le Département d’Etat soulignait que « le gouvernement libyen a continué à coopérer avec les Etats-Unis pour combattre le terrorisme, surtout le Groupe combattant islamique libyen (Lifg) et Al Qaeda au Maghreb islamique » (Congressional Research Service, Libya: Background and U.S. Relations, 16 juillet 2010). Aujourd’hui le Lifg aussi fait partie intégrante des forces rebelles qui se battent contre les forces loyales à Kadhafi.

   

Le Groupe combattant islamique fut fondé non pas en Libye mais en Afghanistan par des moudjahiddines libyens qui avaient combattu contre les troupes soviétiques. Relié à la Cia et aux services secrets britanniques  MI6, et financé par l’Arabie saoudite, il commença en 1995 la Jihad islamique contre le régime laïc et, en février 1996, tenta d’assassiner Kadhafi (plusieurs gardes du corps moururent dans l’attentat). Celui qui assurait les liaisons du MI6 et de la Cia avec le groupe combattant islamique était le chef même des services secrets de Kadhafi, Moussa Koussa, qui jouait le rôle d’ « agent double » (voir : “Our Man in Tripoli": US-NATO Sponsored Islamic Terrorists Integrate Libya's Pro-Democracy Opposition, by Prof. Michel Chossudovsky, Global Research). En même temps, le MI6 et la Cia « aidaient » Kadhafi à « combattre le terrorisme », en particulier le Groupe combattant islamique relié à Al Qaeda.

  



source : http://www.la-croix.com/afp.static/pages/110331053746.0wz0ujfr.htm

Moussa Koussa, qui s’est réfugié la semaine dernière à Londres, s’est trouvé immédiatement récompensé : ses comptes bancaires à l’étranger, bloqués par le Trésor étasunien, ont été « décongelés ». Mais le courant ne passe cependant pas bien entre lui et les autres ex-généraux de Kadhafi, qui sont à présent dans le « gouvernement » de Bengazi : en particulier Abdul Fatah Younis, ex ministre de l’intérieur, et Khalifa Haftar qui, recruté par la Cia dans la guerre du Tchad et amené aux Usa, est devenu chef militaire du Front du salut national libyen. Le cadre se complique ultérieurement par la présence de Abdul Al Hasadi et d’autres chefs des groupes islamiques. Composés de combattants experts, ces groupes aujourd’hui sont encore utiles contre Kadhafi, mais pourraient demain être dangereux pour les intérêts étasuniens et alliés en Libye.

  
C’est sur ce terrain que l’Italie s’engage, en se rangeant derrière la France, avec les monarchies de Qatar et Koweït, en reconnaissant le « gouvernement » de Bengazi, à qui Frattini (ministre des affaires étrangères du gouvernement Berlusconi, NdT) n’a pas exclu de fournir aussi des armes. Le but est évident : se faire pardonner le traité d’amitié italo-libyen de 2008 et faire en sorte que les investissements de l’Eni (Société nationale italienne des hydrocarbures, NdT) dans le secteur énergétique libyen ne se perdent pas. Mais, en mettant officiellement pied à Bengazi, l’Italie se porte candidate à envoyer des troupes quand Washington, Londres et Paris le décideront. Ces troupes se trouveraient dans une situation de type balkanique, dans un pays cassé en deux ou plusieurs Etats ethnico-tribaux, ou de type irakien-afghan, avec un règlement de comptes entre les forces rebelles mêmes et une guérilla interne continue. Avec la différence que ce serait à peu de centaines de Kms de nos côtes.

 

 

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

 Manlio Dinucci est géographe et collaborateur au quotidien italien il manifesto

 Articles de Manlio Dinucci publiés par Mondialisation.ca
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 03:01

Thalasolidaire _ Remarque : les personnalités tunisiennes ne sont identifiées que par leur nom et cela pourrait conduire à beaucoup d'interprétations quant à leur position politique, idéologique ou simplement quant à leur histoire citoyenne dans l'ère de Ben Ali. Leur représentation écrasante ne reflète aucunement le degré de leur présence sur le terrain des luttes sociales ou révolutionnaires ... Les régions comme les familles des martyres n'ont qu'une présence de façade, car il semble que les architectes de cette farce de représentativité ont intentionnellement confondu RÉGION avec GOUVERNORAT, ce qui est complètement contraire à la réalité sur le terrain. Ainsi, la région de Thala, ville qui a offert les premières victimes et les premiers combats contre la dictature de Ben Ali, se trouve tout à fait dans la marge en dépit de l'immensité territoriale qu’elle représente historiquement et bien entendu du symbolisme révolutionnaire qu'elle a offert au peuple tunisien... Il en est de même d’Ergueb et de Bouzein.

La manière dont Y Ben Achour et copains ont utilisé pour faire taire ces régions est digne de la misère intellectuelle et morale de ces experts qui n’ont pas encore compris que leurs actions ne feront hélas qu’accroître les ressentiments et partant les révoltes et tous les extrémismes possibles en Tunisie… Mais pensent-ils vraiment à la Tunisie ? Ce n’est certainement pas leur fonction Noureddine Bourougaa

 

Voici la liste nominative des membres de la haute instance, qui a été approuvée par le Premier ministre, Béji Caïd Essebsi, mardi 5 avril courant, et qui compte 155 personnes:

Représentants des partis politiques :

Mouvement des démocrates socialistes (MDS)

• Ahmed Khaskhoussi

• Rachid Guermazi

• Afef Boughrara

Mouvement "Ettajdid"

• Samir Taieb

• Nidhal Slimani

• Aida Khemiri

Parti Démocrate Progressiste (PDP)

• Mongi Ellouz

• Houssem Eddine Chebbi

• Maher Hanin

Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FTDL)

• Mouldi Riahi

• Bilel Falhi

• Rabia Ben Taarit Abid

Mouvement "Ennahda"

• Noureddine Bahri

• Sahbi Attig

• Farida Abidi

Parti Socialiste de Gauche (PSG)

• Béchir Labidi

• Nassim Kéfi

• Ghezala Guesmi

Parti du Travail patriotique et démocratique de Tunisie (PTPD)

• Mohamed Jmour

• Imen Khemaies

• Naima Hammami

Parti Tunisie Verte

• Abdelkader Zitouni

• Faouzi Hadhbaoui

• Naima Guiza

Parti de la Réforme et du Développement (PRD)

• Mohamed Goumani

• Mohamed Habib Mestiri

• Awatef Zarrouk

Mouvement des Patriotes Démocrates (MDP)

• Chokri Belaid

• Bayrem Belifa

• Essia Haj Salem

Congrès pour la République (CPR)

• Tarek Labidi

• Samir Ben Amor

• Zouhour Kourda

Parti d'Avant-Garde Arabe Démocratique (PAAD)

• Kheireddine Souabni

• Karim Kotaeib

• Hayet Hamdi

Représentants des instances, organisations, associations et composantes de la société civile

Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT)

• Moncef Yaacoubi

• Ridha Bouzriba

• Abid Briki

• Hacine El Abassi

• Marwan Chérif

Ordre national des Avocats

• Saida Akremi

• Ahmed Seddik

• Fathi Laayouni

• Rached Berguech

Association des Magistrats Tunisiens (AMT)

• Ahmed Hamrouni

Ligue Tunisienne des Droits de l'Homme (LTDH)

• Mokhtar Trifi

• Anouar Kousri

Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD)

• Saida Ben Garrach

Association de la Femme Tunisienne pour la Recherche et le Développement (AFTURD)

• Radia Bel Haj Zekri

Ordre national des médecins

• Mohamed Néjib Chaabouni

Conseil national des Libertés en Tunisie (CNLT)

• Omar Mestiri

Association Internationale de Soutien aux Prisonniers Politiques (AISPP)

• Samir Dilou

Association Liberté et Equité

• Mohamed Ennouri

Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT)

• Néjiba Hamrouni

Syndicat tunisien des Médecins Spécialistes de Libre Pratique

• Faouzi Charfi

Mouvement de modernisation de l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA)

• Kais Sellami

• Khalil Ghariani

Organisations d'émigrés tunisiens

• Kamel Jendoubi

• Mohamed Lakhdhar Lala

• Tarek Belhiba

• Ridha Bettaieb

• Néjib Achouri

Association National des Chambres de Notaires

• Imed Amira

Confédération Générale Tunisienne du Travail (CGTT)

• Habib Guiza

Union des diplômés chômeurs

• Salem Ayari

Union Générale des Etudiants Tunisiens

• Tarek Saidi

• Mouna Oueslati

Association des anciens combattants

• Ali Ben Salem

Personnalités nationales

- El Ayachi Hammami

- Jalila Baccar

- Anouar Ben Gueddour

- Mohamed El Bsiri Bouabdelli

- Farhat Gammarti

- Mounir Graja

- Mongi Ben Othmane

- Mohamed Sghaier Ouled Ahmed

- Ibrahim Bouderbala

- Abdelaziz Mzoughi

- Abdessattar Ben Moussa

- Abdeljalil Bouraoui

- Moncef Ouannes

- Abdelhamid Larguech

- Sofiane Belhaj Mohamed

- Hédia Jrad

- Ali Mahjoubi

- Mokhtar Yahyaoui

- Abdelmajid Charfi

- Mahmoud Dhaouadi

- Mohamed Bouzriba

- Sami Jerbi

- Noura Borsali

- Dorra Mahfoudh

- Khédija Chérif

- Zeineb Farhat

- Lazhar Akremi

- Héla Abdeljawed

- Mohsen Marzouk

- Latifa Lakhdhar

- Hassen Dimassi

- Mongi Miled

- Adnene Hajji

- Samir Rabhi

- Samia Bokri

- Alia Chérif

- Abdejabar Bsaies

- Ahlem Belhaj

- Kalthoum Kannou

- Mustapha Tlili

- Sophie Bessis

- Samir Ennabi

- Sofiane Chourabi

- Massoud Romdhani

- Mustapha Ben Ahmed Tlili

- Hamida Ennaifer

- Mehdi Mabrouk

- Amine Sami Ben Sassi

- Mabrouk Harrabi

- Zouheir Makhlouf

- Ahmed Kahlaoui

- Saida Harrathi

- Karima Darouich

- Lamia Farhani

- Abdelbasset Ben Hassen

- Frej Maatoug

- Nejib Hosni

- Mohamed Errehimi

- Adib Soudana

- Abderraouf Laabidi

- Mohamed Ali El Héni

- Imed Hidaoui

- Soufia Hammami

- Moncef M'barki

- Belgacem Abbassi

- Fethi Triki

- Adnene Mnasser

- Monia Bou Ali

- Najoua Makhlouf

- Abdessalem El Arbaoui

- Mustapha Abdelkebir

- Mohamed El Hedi Kahlaoui

Représentants des régions

- Abdellatif Haddad (Tataouine)

- Habib Ghalleb (Nabeul)

- Noomane Majid (Sfax)

- Fadhel Bettaher (Kebili)

- Taoufik Jridi (Gabès)

- Hédi Ben Romdhane (Jendouba)

- Youssef Salhi (Sidi Bouzid)

- Faouzi Sadkaoui (Bizerte)

- Abdelaziz El Ayeb (Medenine)

- Lotfi Yaakoubi (Tunis)

- Ridha Raddaoui (Gafsa)

- Mouldi Ksoumi (Kasserine)

Il est attendu la nomination des représentants du reste des gouvernorats, à savoir : Zaghouan, Ben Arous, L'Ariana, La Manouba, Mahdia, Monastir, Sousse, Kairouan, Beja, Le Kef, Tozeur et Siliana, au terme des négociations et après réalisation d'un consensus autour des représentants de ces régions.

Représentants des familles des martyrs

- Mongi Bouazizi

- Ali Bouazizi

Il convient de signaler que l'accès au statut de membre au sein de la Haute Instance reste ouvert à plusieurs autres secteurs qui n'ont pas encore choisi leurs représentants, à l'instar des agriculteurs, comme l'a indiqué le porte-parole de la Haute instance, Ghazi Ghrairi, à l'Agence TAP.

 

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 01:09

rajhi.jpg

 Lien : http://www.attounissia.com.tn/details_article.php?t=42&a=32446&temp=1&lang&w

إطارات أمنية مقالة تقاضي وزير الداخلية السابق فرحات الراجحي

 

علمت "التونسية" أن البعض من الإطارات الأمنية التي أحالها وزير الداخلية السابق "فرحات الراجحي" على التقاعد الوجوبي قد تقدمت مؤخرا  بشكاية إلى النيابة العمومية بالمحكمة الابتدائية بتونس ضد هذا الأخير على الخلفية التي أدلى بها  في قناة "حنبعل" من أنه قام بتنظيف وزارة الداخلية.

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 21:53
 
 
5:37pm  El Jazeera

NATO promises to investigate the latest air strike on Thursday that killed at least five rebel fighters in the eastern town of Brega, less than a week after 13 people died in an alliance bombing in the same area.

It said in a statement:

«NATO is looking into the specific details of an alleged strike on a column of tanks outside of Brega today.

The fighting between Brega and Ajdabiya, where the strike occurred, has been fierce for several days. The situation is unclear and fluid with mechanised weapons travelling in all directions ».

The alliance reiterated it will continue to uphold the UN mandate and strike forces that threaten Libyan civilians.

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 21:41
 
 
Manifestations à Sanaa, jeudi 5 avril. Photo publiée sur Facebook.
 
Le Yémen, parent pauvre du Golfe persique, connaît depuis deux mois des manifestations anti-gouvernementales qui ont déjà fait une centaine de morts. Selon notre Observateur, l’opposition n’a pas été découragée par la répression et elle prendrait même l’avantage sur le gouvernement, grâce à des manifestants de mieux en mieux organisés.
 
Le conflit entre le président Ali Abdullah Saleh, cramponné au pouvoir après 32 ans de règne, et ses opposants, dure depuis plus de deux mois mais la tension est encore montée d’un cran cette semaine.
 
Mercredi 6 avril, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Taiz, au sud du Yémen, pour réclamer le départ de Saleh. Pendant ce temps, à Sanaa, la capitale, des milliers de manifestants poursuivaient l’occupation d’une place qu’ils ont rebaptisée ‘Change Square’. Deux jours auparavant, à Taiz et dans le port d’Houdaïda sur la mer Rouge, les forces de sécurité et des civils armés ont tiré dans la foule, tuant 21 personnes. Le 18 mars, 52 manifestants avaient déjà été tués à Sanaa par des tirs de snippers postés sur les toits. 
  
 
Le 18 mars, des tirs de snippers près de Change Square. Vidéo postée sur Youtube par newstweet.
 
Après avoir refusé une transition de pouvoir que demande l’opposition, le président Saleh a fini par accepter la médiation proposée par ses voisins du Golfe. Les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont donc rencontré les figures de l’opposition yéménite à l’ambassade de l’Arabie saoudite à Sanaa, dans l’espoir de mettre fin aux semaines d’agitation.
 
Les États-Unis ont longtemps perçu Saleh comme un allié stratégique dans la lutte contre Al-Qaida, qui aurait à partir du Yémen déjoué plusieurs attaques terroristes. Mais le gouvernement américain a aujourd’hui cessé de soutenir le président yéménite, lui demandant d’accepter une transition de pouvoir.
 
 
Des manifestations anti-gouvernementales à Taiz le 5 avril. Vidéo publiée sur Youtube par alrogaibi.
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Yémen
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 20:46

La manifestation du 9 avril aura un objectif double : un objectif de mémoire et un objectif politique. Autant que nos martyrs méritent une réactivation permanente de notre mémoire historique, rien que pour leur rendre hommage et les remercier de la liberté qu'ils nous ont offerte ; autant que le contexte actuel de la Tunisie nous conduit à une réactivation également permanente de notre vigilance, rien que pour empêcher ceux et celles qui usent de toutes les ruses pour séquestrer les objectifs de liberté, de justice, d'impunité et de démocratie portés par la Révolution ... Le recours à la peur des salafistes  pour reprendre la répression et l'abus du pouvoir, ne nous fait guère peur, car ces salafistes sont, en fait, le produit de toute pourriture sociale ou politique... Et ce sont justement les actions (impunité, répression, arrogance, retour des Rcédistes au pouvoir, …)  du la nouvelle RÉPUBLIQUE DES COPAINS  dirigée par l'homme le plus infâme des tunisiens, Moubazaa,  et tricotée par Y. Ben Achour, sa famille et ses copains qui préparent le terrain à ces sectes et à ces pathologies politico-religieuses ...  Mais, les Tunisiens n’ont plus peur, et ils ont désormais la conscience aiguisée par le sang, par la souffrance et même par le désespoir…   Noureddine Bourougaa

Voir la vidéo ici : http://www.facebook.com/video/video.php?v=122067947870796&oid=197779990250254&comments

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Témoignages_ Analyses_ Communiqués
commenter cet article

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories