Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 04:22

Comme faisaient les Tunisiens, les Syriens adoptent de plus en plus des manifs de soir pour se protéger relativement de la répression. C'est le cas hier soir à Harsata Damas...

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Syrie : les oppositions _ Ligue Arabe
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 02:56
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Arts _Culture (Chansons de la Révolution - contest
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 02:48
Comparer...
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 02:36
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Yémen
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 02:03

 Les anti-Kadhafi....

 

Les pro-Kadhafi

En Français
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 00:29

#Tunisie : La Torture Et Les Tortionnaires Reviennent En Force

 

CENTRE  D’INFORMATION  ET  DE  DOCUMENTATION  SUR  LA  TORTURE

         CIDT-TUNISIE

Association de citoyens du monde pour le droit des Tunisiens à ne pas être torturés

Membre du Réseau SOS-Torture de l'OMCT-Genève

 

 

      Comité d’honneur :

      Jacques  FRANÇOIS

      Mgr. Jacques  GAILLOT                                                     Besançon, le 31 mars 2011 

      Hélène  JAFFÉ

       Gilles PERRAULT

     François DE  VARGAS                       

                                                                                                                           

Président : 

      Jean-Marc MÉTIN

 

Menées feutrées hostiles à la Révolution et noyautages,

Deux coups de massue viennent de sonner les révolutionnaires tunisiens en quelques heures :

Le 26 mars, Farhat Rajhi, ministre de l'intérieur, ancien magistrat exempt de passé bénaliste, est limogé sans explication. Son successeur, un certain Habib Essid s'avère être un ancien du même ministère au pire moment des années de braise. Il avait ainsi été directeur de cabinet de Abdallah Kallel, l'un des plus sanguinaires ministres de l'intérieur, poursuivi par la justice suisse pour crime de torture et actuellement en détention à Tunis.

 

Le 29 mars, une autre grosse pointure de la tortiocratie du général Ben Ali  a été nommée au poste, sensible parmi tous, de directeur de la Sûreté nationale. Il s'agit d'un certain Abdessattar Bennour, ancien commandant de la Garde nationale et ancien directeur de la… Sûreté nationale de 2006 à 2010.

 

Il y a peu de doute que l'arrivée du second ne soit pas le fait du premier. De confidentiel et subalterne, ce genre de nominations devient ainsi ostentatoire, voire provocateur.

 

Force est donc de constater que des hommes de Ben Ali se sont à nouveau emparés du principal levier du pouvoir, deux mois et demi après la fuite du général Ben Ali. Dans le même temps, des témoignages poignants et recoupés ont établi un retour fulgurant de la torture sous les formes les plus abjectes qu'utilisait le ministrère de l'intérieur sous la supervision des maîtres-tortionnaires, dont beaucoup sont encore à leur poste.

 

Nous nous sommes cependant abstenus de tout commentaire en attendant une éventuelle justification des décisions de l'actuel premier ministre. Mais son intervention télévisée du 30 mars au soir a donné l'impression d'une reprise en main autoritaire contre la Révolution. Non seulement le Premier ministre par intérim a refusé de donner les raisons du limogeage, mais il a affirmé n'avoir de comptes à rendre à personne en vertu des pouvoirs régaliens qui seraient les siens.

 

La mise à l'écart de l'unique membre du gouvernement qui semblait en phase avec la révolution autrement que par une creuse phraséologie semble marquer le début d'une attitude plus offensive contre les défenseurs de la révolution. C'est en même temps un signal à l'adresse des partisans du général Ben Ali, qui se sont redéployés sous forme de partis-écrans généreusement légalisés.

 

L'ensemble de ces éléments fait craindre une action concertée visant à mettre fin au processus révolutionnaire. M. Béji Quaïd Essebsi serait-il le bras long de la contre-révolution que n'avait pas pu être son prédécesseur Mohamed Ghannouchi ?

 

Cette question implique que la Tunisie officielle est dorénavant sous haute surveillance pour le soupçon le plus infâme qui soit : pratique de la torture. C'est ce que nous nous proposons de faire et c'est ce que nous transmettrons à nos partenaires en charge de la lutte contre la torture.

 

Nous exhortons en même temps la société civile et les forces vives tunisiennes à ne  pas relâcher leur vigilance à l'endroit du gouvernement provisoire pour qu'il soit amené à réaliser la transition pacifique vers un gouvernement élu sans le moindre espoir de récupérer  la Révolution.

 

Il y va de la survie du mouvement révolutionnaire et de la paix civile.

 

                                               Khaled BEN M’BAREK, Coordinateur

 

  Lien : http://24sur24.posterous.com/tunisie-la-torture-et-les-tortionnaires-revie

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 23:56

Le chef militaire des rebelles libyens a lancé mardi une attaque en règle contre l’Otan, l’accusant de "laisser mourir les habitants de Misrata" (ouest) sous les tirs des forces de Mouammar Kadhafi, qui ont également gagné du terrain dans l’Est, près de Brega.
"La presse internationale doit soutenir avec force le peuple de Misrata et appeler (à l’aide) l’Otan qui croit nous rendre service en bombardant ici et là alors qu’il laisse les habitants de Misrata mourir tous les jours", a déclaré le général Abdel Fattah Younés lors d’une conférence de presse dans le fief rebelle de Benghazi (est).
"Si l’Otan attend encore une semaine de plus, ce sera la fin de Misrata ; nous ne trouverons plus personne là-bas", a ajouté le général, ancien ministre de l’Intérieur de Kadhafi qui s’est rallié à la rébellion en février.
Misrata, troisième ville du pays, est située à 214 km à l’est de la capitale Tripoli, bastion du régime Kadhafi. Depuis plus de 40 jours, les rebelles défendent sans relâche Misrata bombardée et assiégée par les forces loyalistes. Selon les rebelles, plus de 200 personnes ont péri dans les combats.
Selon le chef militaire rebelle, les habitants de Misrata sont désormais menacés "d’extermination au vrai sens du terme".
"L’eau y est coupée, il n’y a plus d’électricité ou de produits alimentaires, il n’y pas plus de lait pour enfants depuis 40 jours, alors que les forces de Kadhafi bombardent tous les jours maisons, mosquées et hôpitaux à l’artillerie lourde (...). Les habitants boivent de l’eau des égouts".
"Si l’Otan voulait briser le blocus de la ville, il l’aurait fait depuis plusieurs jours", a-t-il poursuivi. "Tous les jours, des civils, vieillards et enfants meurent à Misrata. L’Otan n’a rien fait, il bombarde ici et là".
Ces accusations d’une virulence sans précédent interviennent quelques heures après que l’Alliance atlantique eut pourtant annoncé qu’elle avait fait de la défense de Misrata sa "priorité numéro un".
A Bruxelles, le général néerlandais Mark van Uhm, responsable des opérations conjointes alliées, a vanté l’efficacité des frappes alliées, expliquant que l’armée de Mouammar Kadhafi avait perdu le tiers de son potentiel après 17 jours de bombardements. L’Otan avait pris le relais de la coalition multinationale le 31 mars dernier.
Les avions de l’Otan ont effectué 14 bombardements lundi, a-t-il indiqué, y compris sur des défenses antiaériennes et des blindés des forces pro-Kadhafi dans la région de Misrata qui est la "priorité numéro un, en raison de ce qui se passe sur le terrain".
A l’autre bout du pays, dans la bataille qui oppose depuis près d’une semaine rebelles et loyalistes près du site pétrolier de Brega (800 km à l’est de Tripoli), l’Otan a mené mardi matin un raid aérien à une trentaine de km à l’est du port. Cette frappe a détruit deux pick-up des forces loyalistes venant de l’ouest qui avaient effectué une incursion dans le secteur déserté. Le raid n’a pas fait de victimes.
Les rebelles se trouvaient en fin d’après-midi à quelques dizaines de km d’Ajdabiya, reculant d’environ une trentaine de km vers l’est face aux coups de boutoir de l’armée loyaliste, selon un journaliste de l’AFP.
"Il n’y a pas de révolution sans revers", a déclaré à l’AFP Moustafa Gheriani, un porte-parole du Conseil national de transition (CNT), organe représentatif des rebelles.
Il s’était pour sa part refusé à montrer du doigt l’Otan pour expliquer ces revers. "Le peuple vaincra. Kadhafi ne peut pas diriger la Libye avec sa grosse machine, ses milices et ses mercenaires... Nous sommes déterminés à combattre ce tyran, et soit on le chassera, soit il dirigera un pays vide", a-t-il ajouté.
Le chef de la diplomatie française Alain Juppé a affirmé mardi que la France cherchait une solution politique au conflit.
"Nous sommes en train de voir avec qui on peut travailler à Tripoli. Il va y avoir de plus en plus de défections autour de Kadhafi et il faut détecter les bons interlocuteurs", a indiqué Alain Juppé, jugeant la situation sur le terrain "confuse et indécise".
Alain Juppé a enfin indiqué que la prochaine réunion du Groupe de contact sur la Libye, créé à Londres il y a une semaine, se réunirait "peut-être le 12 ou 13 avril au Qatar".
Le porte-parole du gouvernement libyen avait affirmé lundi soir que le régime était prêt à négocier des élections ou un référendum notamment. "Quel système politique à appliquer dans le pays ? Ceci est négociable. Nous pouvons en parler. Nous pouvons avoir tout, élections, référendum, etc.", avait déclaré Moussa Ibrahim à des journalistes. Mardi après-midi, un pétrolier a par ailleurs accosté à Tobrouk, dans l’est de la Libye à 130 km de l’Egypte, selon un journaliste de l’AFP.
Le tanker doit charger mercredi la première cargaison de pétrole effectuée par la rébellion libyenne depuis l’arrêt total des exportations du pays, ce qui permettrait de financer l’insurrection contre le colonel Mouammar Kadhafi.
Le régime autoritaire du colonel Kadhafi est la cible depuis le 15 février d’une révolte populaire qui s’est transformée en guerre civile entre insurgés et forces loyales au dirigeant.

 

Source : http://www.aloufok.net/spip.php?article3932

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 23:40

"Citoyens Solidaires" made in Tunisia

 
La première action citoyenne de « Citoyens Solidaires » est l’organisation à Genève le vendredi 8 avril d’une grande soirée dédiée à la nouvelle Tunisie. Dans la mythique salle de l’Alhambra une brochette de vedettes tunisiennes tiendra l’affiche de 19h30 à minuit dans le but de divertir mais surtout de collecter des fonds pour venir en aide à l’une des villes les plus défavorisées et les plus oubliées par l’ancien régime et celui qui l’a précédé. Rattachée au gouvernera de Kasserine qui a payé un lourd tribut  à la révolution du 14 janvier, la ville de Thala (6 martyrs et 9 blessés par balles) comme bon nombre d’autres villes a souffert d’un déficit chronique de manque de sollicitation et ce depuis toujours.

Thala, l'oubliée

Les villes loin du littoral n’existent que suSans titre.jpgr la carte géographique du pays. C’est une excellente initiative que de tendre la main à Thala, l’oubliée. Vu le sérieux qui anime les membres de l’association « Citoyens Solidaires » et les garanties qu’on nous présente telles que suivi et traçabilité en tout temps de l’argent qui sera récolté nous ne pouvons qu’adhérer à ce projet et apporter notre soutien. Parmi les artistes qui seront présents à Genève le 8 avril prochain on peut citer Lotfi Abdelli, Mounir Troudi, Yousra Dhahbi, Ghalia Benali, Moufadhel Adhoum et Azzedine Jazouli, Emel Mathlouthi, Solam et Soraya...tous ont accepté de se produire gratuitement. L’office National du Tourisme Tunisien en Suisse s’occupera du transport et en attendant de trouver des sponsors pour l’hébergement déjà quelques artistes ont accepté de loger chez leurs compatriotes à Genève. Ce n’est pas beau la solidarité!

 

Lire tout l'article ici : http://planetephotos.blog.tdg.ch/

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Algérie
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 23:18
« LES TRABELSSI ET BEN ALI MENENT LA BELLE VIE ALORS QUE LE PEUPLE VIT LA TRAGEDIE: A sidi bousaid, Cyrine vit sa vie de chatelaine dans son palais azur alors qu"elle est frappée de saisie de ses biens. Zohra, la femme de Belhassen Trabelsi ainsi que ses enfants sont rentrés du Canada dans un avion de tonton Aziz Miled. Dorsaf, la femme de Chiboub est en train de restaurer sa villa par un décorateur, tenez-vous bien, italien. Rappelos que les 3 filles de ZABA de sa première femme ont légué leurs biens à leur mère Naima el Kéfi...comme si judiciairement on ne peut pas les poursuivre. Imed, mène la belle vie, protégé par l'armée et jouit d'un traitement de faveur recevant et appelant qui il veut. Samira Trabelssi, sera bientôt relaché, même chose pour son mari Montasser EL MEHERZI, leur fille a été déjà libére...Halima, Mohamed Zine et la belle Leila mènent à Jeddah une vie de princesse...BIEN SUR TOUT CE LUXE, CALME ET VOLUPTE ONT ETE GARANTI PAR LES DEUX GOUVERNEMENT CHICHIEN ET SEBSSEBIEN QUI DOIVENT A ZABA ALLEGEANCE POUR LA VIE. »
Écrit par :  http://www.facebook.com/home.php?sk=group_144642818925903&id=163488643707987
واقع مرير تسعى الحكومة الحالية إلى إخفائه بكلا لوسائل
 زهرة الجيلاني زوجة بالحسن طرابلسي و ابنة الهادي الجيلاني عاد ت إلى تونس في منتصف مارس على متن طائرة عزيز ميلاد، وهي الآن تتمتع بنسمات الحرية في ارض الثورة.
* سيرين بن علي زوجة مروان بن مبروك عادت إلى حياتها العادية ببيتها بضاحية قرطاج قرب المواني البونيقية، رغم ان الحكومة اعلنت عن مصادرة كل املاكهم.
* بنات بن علي من نعيمة الكافي ( غزوة زوجة سليم زروق، و سيرين زوجة مروان بن مبروك و درصاف زوجة سليم شيبوب) كتبوا كل املاكهم بإسم والدتهم حتى لا تقع مصادرتها، لأن نعيمة غير موجودة بقائمة الـ110 مطلوب.
* درصاف زوجة شيبوب الهارب بصدد إعادة صيانة قصرها المنهوب بسيدي بوسعيد بإشراف مهندس ديكور إيطالي (يخلص بالأورو)، كما سيشرف على إعادة ديكور بيت ابنتها.
*صخر الماطري و نسرين بن علي يعيشون حياة سعيدة بين قطر و الإمارات، و الغريب في الأمر أن زواجات سفرهم مازالت صالحة للإستعمال و يتنقلون بكل حرية رغم انهما مطلوبان للانتربول
* السيد محمد زين العابدين رسمته امه بمدرسة خاصة في جدة و تصطحبه حليمة كل صباح تحت حراسة مشددة، بينما عاد خطيبها مهدي بالڨايد الى تونس حتى لا تذهب عنه هدية خطوبتة الحصص في شركة بيجو تونس
*قيس مرجان، إبن كمال مرجان افتتح بسوسة اول مساحة تجارية كبرى من سلسلة يعتزم افتتاحها في تونس. قيمة الارض فقط اكثر من 3 مليارات، و اكيد ان شهرية والده هي التي مكنته من ذلك.
*يبدو ان اقامة منصف و عماد الطرابلسي من فئة خمس نجوم في السجن، حيث بإمكانهما الإتصال بمن يريدان كما ان هواتفهما لم يقع قطعها.
 المصدر: مجلة l'AUDACE
ملاحظة: مروان بن مبروك اشترى كل الأعداد من هذه المجلة عند نزولها للسوق في نسختها الثانية
 
Lien : http://sawt-echa3b.blogspot.com/2011/04/blog-post_02.html?spref=fb
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Ben Ali _ Clan_ nomenklatura _Complicité
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 20:48
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories