Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 00:22
Je l'emmerde
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 23:53

Le Conseil de Sécurité vient d’adopter une résolution mettant en œuvre une ZEA en Lybie. De plus, cette résolution permet aux États membres d’utiliser les moyens nécessaires pour protéger les civils.

Cette résolution a été adoptée par une majorité des membres du Conseil de sécurité.

Pour :10

Abstentions  : 5 (l'Allemagne, l’Inde, la Chine, la Russie et le Brésil)

Contre : 0

Résolution : Lybie : extraits du projet de résolution de l’ONU autorisant « les États membres de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les civils (…) »... 17-03-2011 vers 22h

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans OTAN_ ONU _ Gouvernements «occidentaux»_
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 22:36

 

Pourquoi y a-t-il eu des explosions à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ?

 

Vendredi 11 mars, à 14 h 46, les réacteurs – dont seulement trois sur six étaient en activité – se sont automatiquement arrêtés au moment du puissant séisme qui a touché le Japon, conformément à la procédure d’urgence. Si la réaction nucléaire est quasiment stoppée, leur cœur continue malgré tout de dégager de grandes quantités de chaleur. Il faut donc les refroidir. Mais les lignes électriques ont été coupées par la violente secousse et les groupes électrogènes, censés prendre le relais, ont été noyés par le tsunami. Privés d’alimentation, les circuits de refroidissement ont alors cessé de fonctionner.

Dans l’enceinte de confinement qui abrite chaque réacteur, la situation s’est alors dégradée. La température augmentant, l’eau qui baigne la cuve contenant le combustible nucléaire s’est progressivement évaporée, provoquant une augmentation de la pression et des rejets d’éléments radioactifs. Pour abaisser la pression, l’opérateur Tokyo Power Electric (Tepco) a procédé à des rejets volontaires de vapeurs. Cette dernière, réagissant avec les gaines du combustible, a provoqué un dégagement d’hydrogène. Pour éviter une rupture de l’enceinte, l’hydrogène a alors été dégazé, et à une concentration avec l’air telle que des explosions en série ont eu lieu. Ce sont ces explosions, spectaculaires, qui ont détruit le toit des structures édifiées autour de l’enceinte de confinement, mais sans, théoriquement, les endommager.

 

 

 

>> Voir : Le scénario de la catastrophe

>> Lire : Cinq jours de cauchemar à Fukushima

 

Quel est l’état actuel des six réacteurs ?

 

Les quatre premiers réacteurs de la centrale sont gravement accidentés. Les réacteurs 5 et 6, plus éloignés, et qui étaient à l’arrêt pour maintenance au moment du séisme, ne seraient quant à eux pas atteints, même si une légère hausse de température a été mesurée.

Réacteur n° 1 : sous l’effet de l’accumulation de l’hydrogène, une explosion a provoqué l’effondrement du toit du bâtiment, samedi. Si l’enceinte de confinement serait intacte, 70 % du cœur du réacteur serait endommagé.

Réacteur n° 2 : une explosion due à l’hydrogène a endommagé une piscine de rétention située à l’intérieur de l’enceinte de confinement, mardi. L’étanchéité de l’enceinte reste incertaine et un tiers du cœur du réacteur serait endommagé.

Réacteur n° 3 : une explosion a soufflé le toit et certaines parois du bâtiment extérieur, lundi. L’enceinte de confinement pourrait avoir été touchée. Le cœur du réacteur est partiellement endommagé et l’eau de la piscine dans laquelle sont entreposés des combustibles usés serait en ébullition. L’armée a été appelée en renfort jeudi pour larguer de l’eau par hélicoptère et canon à eau.

Réacteur n° 4 : une explosion a eu lieu, mardi, dans ce réacteur à l’arrêt pour maintenance au moment du séisme. Deux incendies se sont déclarés au niveau de la piscine, mardi et mercredi. Sous l’effet de la chaleur, une partie du combustible n’est plus recouverte et les autorités essayent de larguer de l’eau pour empêcher des rejets radioactifs dans l’atmosphère.

Lire la suite ici : http://networkedblogs.com/fxSyx
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Japon _ Tsunami
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 22:27

Alors que les troupes de Kadhafi ne sont qu'à 10 kilomètres de Benghazi, depuis plusieurs jours, c'est le black out total dans le reste du pays. Les nouvelles provenant des villes reprises par les forces gouvernementales sont rares.

Les Libyens « se sentent abandonnés »

Nos contacts en Libye ne répondent plus depuis plusieurs jours. Un confrère a tout de même réussi à joindre l'un d'eux, à Zaouia. Il nous écrit :

« Les téléphones sont coupés et c'est dangereux de communiquer avec la presse. Notre contact m'explique qu'elle ne s'attarde pas sur Internet. Elle préfère attendre un peu. Il vaut mieux ne pas essayer de la contacter pour le moment.

Il y a une vraie purge apparemment. Ils commencent à manquer de médicaments et surtout, à demi-mot notre contact demande si “on” (les Français/les Européens/les Occidentaux) va faire quelque chose… Ils se sentent abandonnés. »

 

Zawara, Zaouia, Brega, Ajdabiya, bientôt Misrata et Benghazi, la capitale des opposants à Kadhafi. Depuis cinq jours, l'armée de Kadhafi reprend toutes les villes libérées par les insurgés. Les combats, très rapides, ont déjà fait des dizaines de morts et des centaines de blessés à travers le pays.

Une reconquête éclair

A Ajdabiya, dernière ville avant Benghazi, une trentaine de personnes au moins ont été tuées. Des civils. (Voir la vidéo, tournée à l'hôpital d'Ajdabiya et mise en ligne par des opposants au régime libyen)


 

 

Cette ville, dernier verrou avant Benghazi, est tombée extrêmement rapidement. Trois quarts d'heure de combat ont suffi à faire fuir les civils et les insurgés.

Ce jeudi, deux vastes offensives contre Misrata et Benghazi ont été annoncées par le gouvernement provoquant la fuite des civils de Benghazi vers l'Egypte. Humanitaires (y compris la Croix-Rouge) et journalistes ont également plié bagages pour rejoindre Tobrouk, en Cyrénaïque, une province libyenne à la frontière égyptienne. Après avoir été contraintes de quitter Ras Lanouf, puis Brega, les équipes de MSF ont décidé de se retrancher en Egypte.

 

Des insurgés déterminés mais seuls

La vaste campagne de propagande du gouvernement rend la situation confuse. Mercredi, les kadhafistes ont annoncé avoir été rejoints par deux grandes tribus de Benghazi. Une information démentie par les intéressés et par les insurgés. De la même façon, les rebelles revendiquent quelques poches de résistance dans les grandes villes du pays, notamment à Misrata.

Si le rapport de force joue désormais en faveur du régime, plusieurs vidéos montrant les insurgés déterminés à poursuivre le combat ont été mises en ligne sur les sites de l'opposition. (Voir la vidéo)


 

Très confiant, le fils de Kadhafi dans une interview à Euronews n'a manifesté aucune inquiétude concernant une éventuelle intervention étrangère :

« Les opérations militaires sont terminées. Dans les 48 heures, tout sera fini. Nos forces sont presque à Benghazi. Quelle que soit la décision, il sera trop tard. »

 

A Bahrein, les civils pris pour cibles

A Bahrein, le coup d'arrêt au changement a été donné par le déploiement de soldats saoudiens et des Emirats arabes unis et par une reprise intensive de la répression.

Un rapport publié ce jeudi par Amnesty International fait état de tirs ciblés de la police contre les manifestants :

« Hani Mowafi, un médecin américain qui faisait partie de l'équipe d'Amnesty International, a conclu, au vu des nombreuses lésions graves, voire mortelles qu'il a constatées en février, que les forces de sécurité ont utilisé des munitions réelles à faible distance, en cherchant semble-t-il à atteindre les manifestants à la tête, à la poitrine et au ventre. […]

Parmi les blessés figuraient des personnes clairement identifiables comme étant des professionnels de la santé, pris pour cible par des policiers alors qu'ils essayaient d'aider des manifestants blessés sur le rond-point ou à proximité. »

 

Des vidéos prouvent ces accusations. Sur celle-ci, on voit clairement des policiers tirer sur des manifestants. L'un d'entre eux, blessé, se traîne derrière une voiture avant de s'effondrer. (Voir la vidéo - attention, images violentes)


 

Après les départs des dictateurs tunisien et égyptien, une victoire de Kadhafi risque d'affaiblir l'extraordinaire mouvement de libération des peuples dans le monde arabe. Terrorisés par la répression sanglante menée conjointement par les pays du golfe à Bahrein et par la situation de guerre civile en Libye, les opposants aux régimes actuels pourraient, comme ce Libyen rencontré par l'envoyé spécial du Monde en Libye, être tentés de croire que « cette révolution ne nous aura rien apporté de bon. »

 

Publié par : http://www.rue89.com/2011/03/17/en-libye-et-a-bahrein-massacres-a-huis-clos-195211

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Bahreïn _ Qatar
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 22:26

L’entrée de troupes saoudiennes et émiraties au Bahreïn, sous l’égide du Conseil de coopération du Golfe et à l’appel du roi, la proclamation de l’état d’urgence, l’arrestation de nombre d’opposants, marquent une étape dans la crise qui secoue la petite île depuis plusieurs semaines. D’autre part, l’offensive des troupes fidèles au colonel Mouammar Kadhafi se poursuit. Même si la propagande du régime ne peut être prise au pied de la lettre (plusieurs villes dont Kadhafi a annoncé la chute restent aux mains des rebelles), il est évident que le pouvoir a reconquis certaines villes. Cette double offensive marque-t-elle un tournant dans les révoltes arabes nées depuis la chute de la dictature tunisienne ?

Il faut rappeler les ingrédients de cette révolte arabe, similaires dans chaque pays : des pouvoirs autoritaires pour lesquels les citoyens ne sont rien que des pions ; de pseudo-réformes économiques libérales qui ont aggravé la pauvreté et les inégalités, permis la constitution d’immenses fortunes et le pillage du pays ; l’arrivée des classes d’âge les plus nombreuses à l’âge adulte, ces jeunes étant souvent mieux formés que leurs aînés mais ne trouvant pas de travail à la hauteur de leurs espérances.

A partir du moment où le peuple tunisien a fait la démonstration que l’on pouvait renverser un dictateur, le mouvement s’est étendu et a touché tous les pays, sans exception. Les mesures habituelles prises pour calmer la population (concessions économiques, promesses de réforme ou répression) n’en sont pas venues à bout – au contraire. D’autant que la chaîne de télévision Al-Jazira a créé une scène médiatique arabe unifiée et qu’Internet a renforcé la solidarité entre les différents groupes, notamment ceux des jeunes, qui se sont mobilisés.

Ce qui a disparu dans le monde arabe, c’est la peur. Et, quels que soient les aléas du mouvement – et il est évident qu’il y aura des avancées et des reculs –, ce qui s’est passé est maintenant irréversible.

Néanmoins, la situation de chaque pays est différente, son histoire et son système politique aussi. Il existe parfois une dimension confessionnelle (et éventuellement nationale), avec les divisions, plus ou moins instrumentalisées, entre chiites et sunnites, entre Arabes et Kurdes, etc., qui peuvent peser sur l’avenir.

C’est le cas notamment à Bahreïn, dont la majorité de la population est chiite, mais où la dynastie régnante sunnite s’appuie sur une fraction non négligeable de la population (30%). Le roi a réussi à faire descendre dans la rue des dizaines de milliers de ses partisans, ce que n’ont pu faire les pouvoirs tunisien et égyptien.

Une autre dimension tient à la relation entre Bahreïn et l’Iran. A plusieurs reprises, Téhéran a pu revendiquer ce territoire et il existe la peur dans les monarchies arabes du Golfe qu’un changement au Bahreïn se fasse au bénéfice de la République islamique. Cela explique la décision avant tout saoudienne d’envoyer des troupes dans l’émirat, ce qui n’est pas sans rappeler des exemples historiques, comme le note Olivier Da Lage sur son blog le 14 mars, sous le titre « Sous les réformes annoncées, la répression est à l’œuvre et c’est l’Arabie saoudite qui est à la manœuvre » : « Telles les armées du Pacte de Varsovie envahissant en août 1968 la Tchécoslovaquie pour mettre fin au Printemps de Prague au nom de la fraternelle solidarité du camp socialiste face aux menées contre-révolutionnaires encouragées par les impérialistes, on voit aujourd’hui les forces d’Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis – à l’heure où j’écris ces lignes, il n’est pas question du Koweït ni du Qatar – traverser les 25 kilomètres de bras de mer séparant Bahreïn de la terre ferme pour mettre en œuvre la “doctrine Abdallah de souveraineté limitée” au sein des monarchies du Golfe. »

 

Lire la suite ici : http://blog.mondediplo.net/2011-03-17-Du-Bahrein-a-la-Libye-la-contre-revolution

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Bahreïn _ Qatar
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 21:54

The Guardian : la Grande-Bretagne, la France et les États-Unis, ainsi que plusieurs pays arabes uniront leurs forces pour former un anneau de protection autour de la ville de Benghazi dès qu'un vote du Conseil de sécurité des Nations unies  est conclu.

Source : http://www.guardian.co.uk/world/2011/mar/17/libya-no-fly-zone-united-nations?CMP=twt_gu

 

Selon El Jazeera : un témoin vient de confirmer que la ville de Zintan est bombardée par les forces de Kadhafi. Le bombardement a commencé après le discours de Kadhafi à la radio.

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 21:30

le-conseil-de-securite-de-l-onu-doit-adopter-une-resolution.jpg

 

"Stresses the need to intensify efforts to find a solution to the crisis which responds to the legitimate demands of the Libyan people and notes the decisions of the Secretary-General to send his Special Envoy to Libya and of the Peace and Security Council of the African Union to send its ad hoc High Level Committee to Libya with the aim of facilitating dialogue to lead to the political reforms necessary to find a peaceful and sustainable solution;

 "Demands that the Libyan authorities comply with their obligations under international law, including international humanitarian law, human rights and refugee law and take all measures to protect civilians and meet their basic needs, and to ensure the rapid and unimpeded passage of humanitarian assistance;

"Authorises member states ... to take all necessary measures ... to protect civilians and civilian populated areas under threat of attack in the Libyan Arab Jamahiriya, including Benghazi, while excluding a foreign
occupation force of any form on any part of Libyan territory...;

"Decides to establish a ban on all flights in the airspace of the Libyan Arab Jamahiriya in order to help protect civilians;

"Calls upon all member states, acting nationally or through regional organisations or arrangements, to provide assistance, including any necessary over-flight approvals, for the purposes of implementing" the no-fly zone.

"Calls upon all member states, in particular states of the region, acting nationally or through regional organisations or arrangements, in order to ensure strict implementation of the arms embargo established (by Resolution 1970) to inspect in their territory, including seaports and airports, and on the high seas, vessels and aircraft bound to or from the Libyan Arab Jamahiriya...

"Deplores the continuing flows of mercenaries into the Libyan Arab Jamahiriya and calls upon all member states to comply strictly with their obligations under (Resolution 1970) to prevent the supply of armed mercenary personnel to the Libyan Arab Jamahiriya;

"Decides that all states shall deny permission to any aircraft registered in the Libyan Arab Jamahiriya or owned or operated by Libyan nationals or companies to take off from, land in or overfly their territory
unless the particular flight has been approved in advance by the Committee, or in the case of an emergency landing;

"Decides that all States shall deny permission to any aircraft to take off from, land in or overfly their territory, if they have information that provides reasonable grounds to believe that the aircraft contains items the
supply, sale, transfer, or export of which is prohibited ... including the provision of armed mercenary personnel, except in the case of an emergency landing;

"Decides that the asset freeze imposed by (Resolution 1970) shall apply to all funds, other financial assets and economic resources which are on their territories, which are owned or controlled, directly or indirectly, by the Libyan authorities ... or by individuals or entities acting on their behalf or at their direction...

"Affirms its determination to ensure that assets frozen pursuant to (Resolution 1970) shall, at a later stage, as soon as possible be made available to and for the benefit of the people of the Libyan Arab Jamahiriya."

 

Lien : http://blogs.aljazeera.net/live/africa/libya-live-blog-march-17

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans OTAN_ ONU _ Gouvernements «occidentaux»_
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 21:19
9:26pm

Here's a screen grab from our live feed from Benghazi, where residents were both angry, but also in a celebratory mood, during and after Gaddafi's speech.

File 15606

 

9:10pm

Al Jazeera's Tony Birtley in Benghazi says that he travelled as far as 50km outside of Benghazi a few hours ago, and saw no evidence of any pro-Gaddafi forces approaching the city.

Al Jazeera's Anita McNaught in Tripoli reports that just a little while before his radio address to Benghazi, Gaddafi had spoken to Lebanese television saying that he would not be launching any military operation on Benghazi in the immediate term.

She also reports that "it's impossible to know how many people really love him ... and how many people don't want him at all" because security forces control the capital.

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 20:11

«Honte à vous, vous mendiez maintenant !»

«Honte à vous traîtres de Benghazi… Vous mendiez maintenant des boîtes de sardines de Qatar…

Les fils de chien qui sont venus de l’Égypte l’affamée et de la Tunisie la misérable veulent vous détruire et détruire notre richesse… Honte à vous ! …

La guerre est maintenant totale…

La Guerre totale contre les traitres et les mercenaires barbus.

Celui qui abandonne son fusil, il est pardonné et restera notre fils… Pour les autres, la mort… Rien que la mort…

Cette nuit et pas demain, il faut nettoyer Benghazi… Il ne faut pas que ces traîtres vivent une journée de plus… Nettoyez chaque rue, nettoyez chaque maison…

L’heure historique est arrivée… Détruisez leur radio, leurs moyens de communication… N’épargnez aucun traître, aucun barbu, aucun mercenaire…

Nous ne vivrons pas sous l’autorité de l’OTAN… »

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:13

BBC : l’émissaire de la Ligue arabe à l’ONU confirme que deux pays arabes sont prêts à participer à l’exécution d’une zone d’exclusion aérienne en Lybie.

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans OTAN_ ONU _ Gouvernements «occidentaux»_
commenter cet article

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories