Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 16:32

Par  Hamadi Hammami

Je suis certain que c'est Mr Habib Kaabachi lui même qui a écrit le précédent témoignage. Tout le monde le connait bien au MAE. Il se fait victime actuellement parce que tout son but c'est d'exercer les fonctions du Ministre . Arrogant, rancunier, parano et pas très honnête, il sera le plus mauvais ministre des AE dans l'histoire de la Tunisie.

Par Hamadi Hammami

 

ThalaSolidaire vous encourage à témoigner, à écrire et à réagir pour que la vérité ne soit pas séquestrée par Ghannouchi et ses hommes d'ombre.

 

 
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 16:24
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 16:04

libye_kadhafi_19-02-2011.jpg

 

Malika (prénom d'emprunt) risque gros, très gros, en répondant à ces questions par téléphone depuis Tripoli. « En vous parlant, je regarde à travers la fenêtre et je demande si quelqu'un ne va pas venir frapper à ma porte », confie cette jeune commerçante. Elle a malgré tout accepté de témoigner de la situation en Libye, où la colère de la rue enfle toujours plus depuis le milieu de la semaine.

 

« Les médias n'en parlent pas, mais il faut dire que les mouvements de protestation existent. Il faut raconter notre calvaire. Parce qu'en Libye se déroule un massacre à huis clos », insiste-t-elle.

La Liberté : Que se passe-t-il à Tripoli ?

Malika : Tout est bouclé. L'armée et les forces de sécurité sont partout. On n'arrive pas à sortir dans la rue et les moindres faits et gestes sont contrôlés. Les gens doivent montrer leur carte d'identité et expliquer chaque déplacement. Green Square, la plus grande place de la ville, est interdite à la circulation. Elle est entourée par les forces de l'ordre.

 

Ce qui n'empêche pas la population de manifester…

On ne sait pas combien il y a de manifestants mais ils sont bien là. Dans les quartiers et les banlieues de Tripoli, il y a des mouvements de jeunes qui réclament la chute du pouvoir et le départ de Kadhafi.

 

Y a-t-il des affrontements ?

Oui, en ce moment, en plein cœur de Tripoli, il y a des heurts entre de très jeunes gens et les forces des Comités populaires [les piliers du régime, ndlr]. Mais je n'ai pas encore entendu de tir.

On a vu jeudi des hélicoptères qui ne cessaient de tournoyer dans le ciel en produisant un bourdonnement harassant. Il y a aussi beaucoup de petits bandits qui attaquent les jeunes. Mais les gens sortent dehors et risquent leur vie malgré l'interdiction de manifester.

J'ai vu les Comités populaires qui approchaient les jeunes pour leur dire qu'ils leur donneraient de l'argent s'ils rentraient chez eux. Ces jeunes ont répondu qu'on ne pourrait pas leur acheter leur liberté et leur révolte.

 

Le régime paie aussi des gens pour contrer les manifestants.

Il a ramené des Touareg du Sud qui parlent français. Ils sont armés de bâtons et de machettes et attaquent les manifestants pour les disperser. Je suis rentrée de la ville de Zantan, où la localité est aux mains de la population. Il y a beaucoup de morts, plus de 60 victimes.

Benghazi enregistre plus de 100 morts. Des Libyens tués par balles.

A Tripoli, le régime a raflé plus de 20 000 personnes. En même temps, la télévision libyenne montre la propagande du défilé du colonel et sa garde rapprochée.

 

Lire la suite ici : http://www.rue89.com/node/191320

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 15:47
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Lybie
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 15:41
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Yémen
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 15:34
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Maroc
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 09:36

Boris Boillon semble avoir commis l’irréparable lors de son déjeuner avec la presse jeudi dernier. Une campagne web est lancée contre le fraîchement nommé Ambassadeur de France en Tunisie. Les Tunisiens manifesteront, aujourd’hui, devant l’Ambassade.

Les activistes web restent en alerte. Pas besoin d’un conseil pour la protection de la Révolution pour poursuivre les protestations citoyennes. Boris Boillon en saura quelque chose. Plus de 2000 personnes ont déjà confirmé, via une page d’événement sur Facebook, leur participation dans une manifestation demandant son départ de Tunisie. Les protestants devront manifester, samedi 19 février, devant l’Ambassade de France à partir de 12h.

Rappelons que le peuple tunisien est particulièrement remonté contre la diplomatie française depuis que Michèle Alliot Marie, ministre des affaires étrangères, a proposé son aide sécuritaire au président déchu. Ce qui a encore versé de l’huile sur le feu? Les organisateurs de la manif expliquent sur la page dédiée à l’événement sur le réseau social américain : «Vous avez tous vu son arrogance face à la journaliste de Mosaique FM, on ne peut pas l'accepter» !

 

Lire le reste ici : http://www.tekiano.com/net/web-2-0/2-7-3198/tunisie-manif-contre-boris-boillon-via-facebook.html

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans OTAN_ ONU _ Gouvernements «occidentaux»_
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 09:23

Après les révolutions tunisienne et égyptienne, le possible "printemps des peuples arabes" fait maintenant tourner tous les regards vers l'Algérie, qui semble elle aussi connaître un mouvement de contestation : une marche de l'opposition, samedi 12 février, a rassemblé entre 2 000 et 3 000 personnes, selon le décompte des journalistes ou des organisateurs.

Une mobilisation que l'opposition appelle à poursuivre avec une autre marche samedi 19 février. Mais selon les spécialistes, cette opposition est un mirage : sa faiblesse et son manque de crédibilité pourraient rendre difficile un changement réel en Algérie.

 

"L'ALGÉRIE MANQUE CRUELLEMENT D'UNE OPPOSITION"

Pour Selma Belaala, chercheuse spécialiste des mouvements islamistes à l'université de Warwick (Royaume-Uni), tous les partis d'opposition sont discrédités : "L'Algérie manque cruellement d'une opposition (...). La population est sans représentant, sans organisation politique capable de reprendre à son compte un message protestataire." Surtout, la population ne peut croire en des partis qui constituent une opposition qui "s'est compromise avec le pouvoir et a terriblement vieilli", ajoute la chercheuse.

A l'origine de la marche des 12 et 19 février, la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD), née après les émeutes de janvier qui ont fait 5 morts et plus de 800 blessés. Cette coordination exige "le changement du système" et regroupe des organisations de la société civile, des syndicats non officiels, la ligue des droits de l'homme et un parti politique, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).

 

Algerie_said-sadi-le-leader-du-rassemblement-pour-la.jpg

Saïd Sadi, le leader du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RDC), lors de la marche du 12 février 2011 à Alger. AFP/FAROUK BATICHE

Or, pour Selma Belaala, le dirigeant du RCD, Saïd Sadi, "n'a plus de crédibilité car il s'est associé au pouvoir" et cela "brouille donc la crédibilité de l'opposition". Lahouari Addi, professeur de sociologie spécialisé dans le Maghreb à l'Institut d'études politiques de Lyon, estime aussi que ce parti joue un rôle ambigu : "Dans [ses] revendications, [le RDC demande] surtout le départ de Bouteflika, sans insister sur le départ du système militaire. Cette position ambiguë explique pourquoi la population ne suit pas", explique-t-il.

 

UNE CONTESTATION HÉTÉROCLITE ET DIVISÉE.

Par ailleurs, tous les partis d'opposition ne se sont pas ralliés à la CNCD. Le Front des forces socialistes n'a pas participé à la marche de samedi. "Dans le cadre d'une vie politique interdite, on ne connaît pas leur impact", estime Lahouari Addi, qui note cependant que la participation à cette marche du parti socialiste algérien – qui reconnaît, lui, les islamistes – aurait pu donner plus de force au mouvement.

Autre incertitude concernant l'écho de la mobilisation auprès de la population : le traumatisme de dix années de violences islamiques. Après un mouvement de contestation en octobre 1988, l'Algérie a connu une courte période de démocratisation, qui a vu l'émergence des islamistes et la guerre civile. "Les Algériens ont été traumatisés, torturés. Ils savent que la politique, c'est dangereux. D'où leur timidité : ils ont peur de la répression", considère Lahouari Addi. En outre, éparpillés en "forces inorganisées", les islamistes n'ont plus de parti depuis la dissolution par le pouvoir en 1992 du Front islamique du salut (FIS), qui avait dominé les élections législatives avortées de 1991. L'absence des islamistes de la CNCD la "prive d'une base populaire", selon Lahouari Addi.

 

Lire le reste ici : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/19/l-algerie-en-manque-d-opposition_1480133_3212.html#xtor=RSS-3208001?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Maroc
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 08:38

 

Selon Human Rights Watch, depuis mardi le nombre de victimes s’élèverait à 84. Les villes les plus touchées sont Benghazi 20 à 35 tués, El Baida, 23, Ajdabya 3 et Derna 3.

L’hôpital Benghazi avait reçu 35 personnes qui ont été tuées au cours de la journée de 18. Un fonctionnaire de l’hôpital a déclaré que la quasi-majorité des décès a été causée par balles à la poitrine, le cou ou la à tête.  Pour la journée du 17, Human Rights Watch compte 20 morts et au moins 45 blessés par balles.

El Jazeera : vers 3H du matin, un médecin libyen confirme la mort de 70 personnes dont la majorité a été tué par balles réelles. Un blogueur affirme quant à lui que la ville de Benghazi a été prise d’assaut par de nombreux Baltajia armés de marteaux et d’épées et portant des bérets jaunes. Plusieurs citoyens ont été blessés ou tués dans leur propre maison. Les rumeurs courent que ces milices en bérets jaunes soient des Africains et d'anciens policiers de Ben Ali.

Malgré le calme observé à Tripoli, il semble qu'au moins deux internautes furent arrêtés en raison de leur activité sur face Book.

 

 

 

Ville de Baida

 

Hôpital de Bengahzi

 

Palais de justice de Benghazi


 

 


 

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Bahreïn _ Qatar
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 03:05
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Arts _Culture (Chansons de la Révolution - contest
commenter cet article

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories