Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 01:01
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Égypte : Élections _ Constitution
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 00:51
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Égypte : Élections _ Constitution
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 00:30
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Égypte : Élections _ Constitution
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 00:20

 

Des manifestations au Caire (Egypte) le 29 janvier 2011.

Des manifestations au Caire (Egypte) le 29 janvier 2011. REUTERS/Asmaa Waguih

MONDE - Des milliers de manifestants ont encore bravé le couvre-feu samedi...

Les manifestations ont continué sans relâche samedi dans les principales villes d’Egypte. Une pression qui a obligé Hosni Moubarak à nommer pour la première fois en trente ans un vice-président. Selon plusieurs observateurs, le président égyptien préparerait ainsi sa succession. 

>> Retrouvez toute l'évolution de la journée sur 20minutes.fr

Succession en préparation

Il a officiellement nommé le chef des renseignements Omar Souleimane comme son «numéro deux». Une décision qui a relancé les spéculations sur le scrutin présidentiel prévu en septembre, auquel le vieux raïs, âgé de 82 ans, pourrait ne pas se présenter.

Avant ces cinq journées de troubles sans précédent, des responsables laissaient entendre que Moubarak briguerait un nouveau mandat. Nombre d'Egyptiens pensaient qu'à défaut, son fils Gamal, 47 ans, pourrait se porter candidat. Cela paraît désormais impossible.

Manifestations

Car les manifestants ont encore une fois défié samedi le couvre-feu pour réclamer la démission d’Hosni Moubarak. De violents incidents ont de nouveau éclaté entre des protestataires et la police égyptienne qui protégeait au Caire l'accès au ministère de l'Intérieur. Des témoins ont aussi fait été de pillages et d’incendies. Le musée du Caire a ainsi été pillé. 

A Alexandrie, la police a fait usage de balles réelles et de grenades lacrymogènes dans la journée contre des milliers de manifestants. Des accrochages ont aussi éclaté à Suez, près du terminal est du célèbre canal.

De la France aux Etats-Unis en passant par l’Allemagne, les alliés occidentaux ont appelé le régime égyptien à de la modération et à des réformes concrètes.

L'armée au coeur du pouvoir

Pour beaucoup d’observateurs, l'armée détient aujourd’hui la clé de l'avenir politique de l'Egypte. Hosni Moubarak a ainsi désigné samedi comme Premier ministre Ahmed Chafik, ancien commandant de l'armée de l'air et ministre sortant de l'Aviation. Il est chargé de former un nouveau gouvernement.

Mais de nombreux protestataires ne souhaitent pas que le pouvoir soit entre les mains de l'armée et des organes chargés de la sécurité. Le nouveau vice-président «est comme Moubarak, il n'y a pas de changement», a déclaré un manifestant du Caire à Reuters.

«Moment berlinois»

«C'est assurément mieux que rien», a cependant commenté Chadi Hamid, directeur de recherches au Brookings Center de Doha. «Cela laisse penser que le régime prend les choses plus au sérieux et mesure la gravité de la situation. Les vieilles promesses de réformes et de changement économique ne marcheront pas.»

Jusqu'à présent, le mouvement de protestation semble sans dirigeant ni organisation identifiables. Mohamed ElBaradei, prix Nobel de la paix 2005 et ancien directeur général de l'AIEA, a regagné l'Egypte pour se joindre aux manifestations contre Moubarak. Mais beaucoup de ses compatriotes estiment qu'il a passé trop de temps hors du pays.

Pour Fawaz Gerges, de la London School of Economics, le mouvement a déjà changé la donne au Proche-Orient: «C'est le moment berlinois du monde arabe. Le mur de l'autoritarisme s'est effondré, indépendamment du fait que Moubarak survive ou non. C'est vraiment le commencement de la fin du statu quo dans la région.»

 

Lien : http://www.20minutes.fr/article/661238/monde-egypte-hosni-moubarak-nomme-vice-president-rue-faiblit

Repost 0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 23:44

TUNIS - Le gouvernement tunisien de transition n'a donné "aucun ordre d'évacuation" vendredi de la place de la Kasbah, haut lieu de la contestation populaire vidé de ses centaines de manifestants par la force vendredi, a déclaré samedi à l'AFP un ministre issu de l'opposition.

"Il n'y a eu aucun ordre d'évacuation. Ni le Premier ministre ni le ministre de l'Intérieur n'ont donné l'ordre d'évacuation", a affirmé Mokhtar Jalleli, ministre de l'Agriculture et de l'Environnement, originaire de Sidi Bouzid, la ville frondeuse du centre-ouest qui a donné le coup d'envoi de la révolution tunisienne.

De violents heurts ont opposé vendredi après-midi manifestants et policiers anti-émeute quand ces derniers ont dégagé l'esplanade de la Kasbah, devant la primature, au lendemain d'un profond remaniement du gouvernement transitoire, désormais épuré de la plupart des anciens caciques du régime Ben Ali.

"Le fait que le gouvernement n'ait pas organisé cela ne justifie en rien ce qui s'est passé", a estimé Mokhtar Jalleli, soulignant qu'un "dérapage, même assez grave, ne devait pas remettre en cause la construction de la démocratie" et ne signifiait pas "la confiscation de la révolution".

Selon le ministère de l'Intérieur, cité par l'agence nationale TAP, les forces de l'ordre sont intervenues après avoir été bombardées de pierres.

"Les unités de la police étaient en train de procéder à la relève habituelle des troupes" et ont été "surprises par un groupe de manifestants qui ont cru que les policiers venaient les attaquer", selon le ministère.

Il n'y a eu "aucun mort", 12 policiers ont été blessés et 28 personnes arrêtées puis relachées en soirée, ajoute le ministère.

Une source médicale et le porte-parole d'un groupe de manifestants avaient fait état vendredi de 15 manifestants blessés.

Mokhtar Jalleli se dit surpris de cette intervention musclée "alors que des négociations étaient engagées pour parvenir à une levée de l'occupation de la place".

"J'étais moi-même en contact avec des gens du groupe venu de Sidi Bouzid et plusieurs devaient aller rencontrer le Premier ministre quand la police est intervenue", a-t-il expliqué.

Interrogé sur sa participation au gouvernement, ce fils d'agriculteur a expliqué qu'il tenait à "ce que les bons choix soient faits pour le pays". "S'il ne devait y avoir comme seule raison que celle d'être un gardien de cette révolution, ce serait pour moi une raison suffisante."

Connu pour son franc-parler, ce juriste fut un des rares députés à s'opposer en 2002 à la modification constitutionnelle permettant la réélection de Ben Ali et le seul à voter contre la loi anti-terroriste "liberticide" de 2003.

 

Lien : http://www.romandie.com/ats/news/110129180447.i5s8kxxc.asp

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Kasbah 1 et 2_Manifs_ Initiative-UGTT
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 23:22
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Arts _Culture (Chansons de la Révolution - contest
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 23:12
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Kasbah 1 et 2_Manifs_ Initiative-UGTT
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 22:49
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 22:25
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Kasbah 1 et 2_Manifs_ Initiative-UGTT
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 21:33

 Avec un parlement composé à 95% du RCD, comment voulez-vous que ce gouvernement provisoire soit en mesure de faire voter des réformes exprimant la volonté de la RÉVOLUTION ? Répondez-moi, Tunisiennes... Tunisiens… Notre révolution n’est-elle pas déjà dans la marge du même palais, et nos morts ne sont-ils pas tués pour rien... ? Répondez-moi… Répondez-moi…. Je n’ai plus que les larmes et l’exil pour défier l’insupportable...  Répondez-moi !

 Noureddine Bourougaa

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories