Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 04:16
 

Contrairement aux rumeurs qui affirmaient que Slim Chiboub, gendre de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali -qui ne fait pas partie du clan de Leila Belhassen-Trabelsi- aurait été arrêté puis relâché pour se rendre en Libye, une autre information indique qu'il serait aujourd’hui hors de Tunisie. Les services de renseignements militaires libyens auraient, avec la coordination de leurs homologues tunisiens, assuré son passage de l'autre côté de la frontière.

Dans ce sens, on apprend que c’est le chef des forces d'intervention rapide de l'armée libyenne, le colonel-major El Berrani Ichkal, cousin de Kadhafi, qui aurait été chargé de l’exfiltration de Slim Chiboub vers la Libye. Le chef de l'état-major de l’armée de terre tunisienne, le général Rachid Ammar qui entretient d'excellentes relations avec le général de corps d’armée Abou Bakr Younès Jaber, chef de l'armée libyenne, aurait personnellement veillé sur la sécurité de Slim Chiboub. Ce dernier aurait été vu vendredi dernier en train de déjeuner au restaurant Al- Chirah en compagnie d’Essaâdi Kadhafi, le fils cadet du Guide et d’Abou Zeid Dorda, patron des services de renseignements libyens. Rappelons que les relations d'amitiés entre Essaâdi Kadhafi et le gendre de Ben Ali remontent à de longues années, notamment lorsque Chiboub présidait le club tunisois de l’Espérance alors qu'Essaâdi dirigeait le club libyen d’Al Ahli.

 

Lien : http://www.maghreb-intelligence.com/tunisie/654-slim-chiboub-exfiltre-vers-la-libye.html

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Ben Ali _ Clan_ nomenklatura _Complicité
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 04:05

 


Tunis a lancé mercredi un mandat d'arrêt contre le beau-frère du président déchu Zine el-Abidine Ben Ali, le richissime homme d'affaires Balhassen Trabelsi, qui se trouve présentement au Canada.

Le gouvernement transitoire tunisien a lancé mercredi des mandats d'arrêt internationaux contre le président déchu Zine el-Abidine Ben Ali et les membres de sa famille. Parmi ceux-ci figure le beau-frère de l'ancien président, Balhassen Trabelsi, qui se trouve à Montréal depuis la semaine dernière.

Balhassen Trabelsi possède d'importants intérêts commerciaux en Tunisie. Le milliardaire est accusé d'avoir dérobé des fonds gouvernementaux avant que la révolution populaire ne contraigne Ben Ali à quitter le pouvoir, début janvier.

Avis de recherche d'Interpol

Interpol a fait circuler un avis de recherche international depuis ses bureaux de Tunis pour arrêter Ben Ali et six membres de sa famille.

L'alerte demande à ses pays membres, dont le Canada, de « chercher, localiser et arrêter provisoirement M. [Ben] Ali et les membres de sa famille en vue d'une éventuelle extradition à Tunis ».

Or, le Canada et la Tunisie n'ont pas signé d'entente en matière d'extradition. Il reste maintenant à savoir si les autorités canadiennes vont arrêter M. Trabelsi et sous quels motifs le feraient-elles.

La Gendarmerie royale du Canada a demandé aux journalistes d'adresser leurs questions au ministère des Affaires étrangères, qui n'avait toujours pas fourni de détails sur le dossier mercredi après-midi.

 

Belhassen Trabelsi résident permanent du Canada

Le ministre de l'Immigration, Jason Kenney, a cependant laissé entendre que Trabelsi était un résident permanent et qu'il ne pouvait être déporté en suivant les procédures régulières d'immigration.

« En vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, je ne peux faire de commentaires sur des individus », a-t-il répondu aux journalistes qui l'interrogeaient à Calgary.

« Je peux vous confirmer qu'il y avait des membres de cette famille au Canada, des résidents permanents qui ont le droit de se trouver ici », a-t-il ajouté, avant de déclarer que le gouvernement canadien n'accorderait pas de visa à d'autres membres du régime de Ben Ali qui tenteraient d'entrer au pays sans être résidents du Canada.

Ben Ali n'est pas le bienvenu au Canada

Le ministre Kenney a par ailleurs clairement indiqué que l'ancien président de la Tunisie n'était pas le bienvenu au Canada.

Des groupes tunisiens au Canada demandent à Ottawa de geler les actifs de Trabelsi et de l'extrader en Tunisie pour qu'il y soit jugé. Ils considèrent que le milliardaire est l'un des personnages influents du régime de Ben Ali, qu'ils accusent de corruption, de kidnapping et de torture.

« C'est très important pour nous que le Canada ne le laisse pas filer », a dit le porte-parole d'un groupe de solidarité tunisien basé à Montréal, Haroun Bouazzi. Selon lui, il est « vital » que le Canada et la Tunisie collaborent afin d'éviter qu'il ne s'échappe.

Balhassen Trabelsi est le frère aîné de l'épouse de Ben Ali, Leila Trabelsi. Selon un câble diplomatique publié récemment par WikiLeaks, un ambassadeur des États-Unis l'aurait qualifié en 2008 du « plus tristement célèbre membre de la famille » de Ben Ali.

 

Lien : http://nouvelles.sympatico.ca/monde/tunisie_tunis_demande_a_ottawa_darreter_belhassen_trabelsi/6e61d663

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Ben Ali _ Clan_ nomenklatura _Complicité
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 04:00
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

 

Des heurts entre manifestants et policiers ont éclaté hier en Egypte, où les protestations se sont poursuivies malgré l’interdiction des autorités, au lendemain de la mobilisation sans précédent contre le président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis trois décennies. Selon l’AFP, des scènes de violence ont été signalées au centre du Caire.

Plusieurs centaines de manifestants ont occupé la rue. Plus à l’est, dans la ville portuaire de Suez, 2000 personnes se sont rassemblées. Après les manifestations de mardi émaillées de violences, qui ont fait quatre morts – trois manifestants et un policier –, Le Mouvement du 6 avril, un groupe de militants pro démocratie, a appelé à de nouveaux rassemblements «pour demander le droit de vivre, la liberté et la dignité». Selon des sources médicales, le nombre de morts est de cinq, dont un policier décédé mardi au Caire.
Le ministère de l’Intérieur a, néanmoins, averti qu’«aucun acte de provocation, rassemblement de protestation, marche ou manifestation ne sera permis».


Au moins 500 personnes ont été arrêtées en Egypte après la décision des autorités d’interdire les manifestations.
Parmi celles-ci figurent environ 90 personnes arrêtées dans le secteur de la place Tahrir, dans le centre du Caire, et 121 membres de l’organisation islamiste des Frères musulmans, officiellement interdite mais tolérée dans les faits, interpellés à Assiout, au sud de la capitale égyptienne.
Mohamad El Baradei, ancien directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, a indiqué que les manifestations des jeunes sont «le début d’un processus historique», estimant dans des déclarations à la presse que «la politique d’intimidation exercée par le régime est dépassée».


De nombreux dirigeants du parti Al Wafd ont participé aux manifestations, a rapporté la presse locale.
Le mouvement des Frères musulmans, interdit d’activité, et le Parti pour le rassemblement y ont également pris part.
Le Parti national démocrate a accusé les Frères musulmans et certains partis «sans base populaire» d’être derrière cette révolte
Il faut dire que les manifestations antigouvernementales de mardi, qui ont mobilisé des milliers de personnes à travers tout le pays, sont les plus importantes du genre survenues en Egypte depuis l’arrivée au pouvoir de M. Moubarak en 1981.
Dominées par des slogans demandant le départ de M. Moubarak, 82 ans, elles se sont inspirées de la révolte tunisienne qui a conduit au départ du président Zine El Abidine Ben Ali à la mi-janvier.
L’idée des manifestations a été fortement relayée, en particulier auprès des jeunes et des classes moyennes, à travers les réseaux sociaux.


Les appels de l’étranger


De l’étranger, les appels se sont multipliés demandant à l’Egypte d’engager des réformes répondant aux attentes de sa population, et soulignant par ailleurs l’importance de son rôle modérateur entre le monde arabe et Israël.
Le secrétaire général des   Nations unies, Ban Ki-moon, a invité les autorités égyptiennes à saisir l’opportunité des manifestations pour «s’intéresser aux problèmes légitimes du peuple», a souligné hier son porte-parole, Martin Nesirky.
La Maison-Blanche a appelé l’Egypte, un de ses proches alliés, à lever l’interdiction de manifester.  Le porte-parole de la présidence américaine, Robert Gibbs, qui s’exprimait devant les journalistes à bord de l’avion présidentiel Air Force One, a estimé  qu’il était important que le gouvernement du président Hosni Moubarak se montre «réceptif» envers son peuple.   

 
Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a fait part de sa «préoccupation» face à la situation. Berlin s’est déclaré «très inquiet» de la situation, alors que Paris a déploré les morts et rappelé être favorable à «plus de démocratie dans tous les Etats». L’Italie a souhaité que M. Moubarak continue «à gouverner avec sagesse et clairvoyance». Israël, par la voix de son vice-Premier ministre, Sylvan Shalom, a espéré que les troubles n’auront pas d’impact sur ses relations avec l’Etat hébreu. L’Egypte est le premier pays arabe à avoir reconnu Israël. Avec plus de 80 millions d’habitants, l’Egypte est le pays le plus peuplé du monde arabe, et plus de 40% de sa population vit avec moins de deux dollars par jour et par personne.

 

Lien : http://www.elwatan.com/une/l-egypte-secouee-par-la-revolte-populaire-27-01-2011-109025_108.php

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Égypte : Élections _ Constitution
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 03:33
 
 
Violentes manifestations en Egypte contre le régime: deux morts, 70 blessés_1
Des manifestants déchirent un poster du président Moubarak dans la ville d'Alexandrie, le 26 janvier 2011

 

Les manifestations contre le régime ont tourné à la violence mercredi en Egypte, avec la mort de deux personnes lors de heurts avec la police et l'attaque de bâtiments aux cocktails molotov, au 2e jour d'une contestation sans précédent en près de 30 ans de règne de Hosni Moubarak.

En outre, 70 personnes, 55 manifestants et 15 policiers, ont été blessées lors d'affrontements avec la police dans la ville portuaire de Suez, à 100 km à l'est du Caire, selon des sources médicales.

La police a également procédé à l'arrestation de 500 personnes, portant à au moins 700 le nombre de personnes interpellées en deux jours de mobilisation populaire, à l'appel du "Mouvement du 6 avril", un groupe pour la démocratie qui réclame des réformes politiques, économiques et sociales dans le pays.

La communauté internationale, dont les Etat-Unis, l'Union européenne et l'ONU, ont appelé le gouvernement égyptien à écouter les demandes du peuple.

Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue dans plusieurs villes du pays malgré une interdiction stricte des autorités.

Au Caire, un policier et un manifestant ont été tués lors de heurts, selon des sources médicales.

"Nous voulons faire tomber le régime", ont scandé les protestataires en lançant des pierres sur les policiers qui ont tiré des gaz lacrymogènes et des balles caoutchoutées, ont indiqué les témoins.

Le deux décès portent à six le nombre de personnes tuées en deux jours de protestations.

Dans un autre quartier du Caire, des dizaines de manifestants ont affronté les forces de sécurité devant le ministère des Affaires étrangères, dont ils ont forcé l'une des entrées avant d'être dispersés par des tirs de gaz lacrymogènes, selon un correspondant de l'AFP sur place.

A Suez, les affrontements ont éclaté après le refus de la police de remettre le corps d'un des trois manifestants morts la veille aux protestataires.

Ceux-ci ont ensuite lancé des bouteilles incendiaires contre un bâtiment relevant de la municipalité, dont une partie a pris feu, selon des témoins. Ils ont aussi lancé des cocktails molotov contre le siège du parti de M. Moubarak et attaqué un poste de police à coups de pierres.

La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de balles caoutchoutées pour les disperser.

Fer de lance du mouvement de protestation, le "Mouvement du 6 avril", très actif sur internet, a appelé dans un message diffusé par SMS et sur le réseau de socialisation Facebook, à de nouvelles manifestations vendredi après la prière "pour demander le droit de vivre dans la liberté et la dignité".

Il a demandé à ses sympathisants de transmettre rapidement le message en rappelant que le site de micro-blogs Twitter, très utilisé par les manifestants, était bloqué depuis mardi.

Outre Twitter, le site internet suédois Bambuser, qui permet de visionner directement "en flux" sur l'internet des vidéos filmées par téléphone mobile ou webcam, est bloqué. Concernant Facebook, des utilisateurs ont fait état de problèmes ponctuels d'accès.

Les Etats-Unis ont appelé l'Egypte, un de leurs proches alliés, à lever l'interdiction de manifester, et à ne pas perturber le fonctionnement des réseaux sociaux sur internet.

Les manifestations sont les plus importantes depuis l'arrivée au pouvoir en 1981 de M. Moubarak, 82 ans, objet de critiques pour n'avoir notamment jamais levé l'état d'urgence en place depuis près de 30 ans.

Dominés par des slogans demandant son départ, la contestation s'est inspirée de la révolte tunisienne qui a poussé à la fuite le président Zine El Abidine Ben Ali.

Avec plus de 80 millions d'habitants, l'Egypte est le pays le plus peuplé du monde arabe et plus de 40% de sa population vit avec moins de deux dollars par jour et par personne. Plusieurs immolations par le feu y ont eu lieu, rappelant celle d'un jeune Tunisien qui avait déclenché la révolte dans son pays.

 

Lien :  http://www.varmatin.com/article/monde/egypte-la-colere-des-anti-moubarak-monte-en-puissance-500-arrestations

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Égypte : Élections _ Constitution
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 03:29
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Égypte : Élections _ Constitution
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 22:14
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 22:06
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Ben Ali _ Clan_ nomenklatura _Complicité
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 22:01
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 21:53
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Kasbah 1 et 2_Manifs_ Initiative-UGTT
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 20:16

« Aujourd’hui, le 26/01/2011, les élèves ont refusé de partir à l'école et au collège car ils n'acceptent pas la dictature qui se cache derrière le gouvernement de Ghannouchi. Les élèves crient " la dirasa la maalouma hata taskot el houkouma" (Traduction : Ni école…Ni scolarité jusqu'à la chute du régime)
Les Thalois ont refusé les donations du gouvernement, et ils ont manifesté devant la municipalité pour que les autres citoyens n’acceptent pas la charité du gouvernement du RCD ».
 

 

Photo0955.jpg

L'avenir de Thala, 26 janvier (Nesrin)

Photo0930-copie-1.jpg 

Le départ de la Caravane de la liberté de Thala (Nesri) 

 

 

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Thala [RÉGIONS] _Kasserine_Gafsa_S. Bouzid_ Silian
commenter cet article

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories