Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 19:17

Des manifestations contre l'équipe sortante

 

Aussitôt annoncée, la nouvelle équipe a été critiquée. L'opposant historique tunisien Moncef Marzouki a dénoncé une «mascarade» et une «fausse ouverture» avec le maintien de ministres du président déchu. «Le RCD - le parti de Ben Ali - conserve toutes les places importantes, dont le ministère de l'Intérieur, qui est supposé organiser les futures élections», souligne le dirigant du Congrès pour la République (CPR), parti de la gauche laïque interdit sous le régime Ben Ali. «Ce gouvernement ne s'est ouvert qu'à trois partis d'opposition déjà adoubés par Ben Ali. Je pense que le peuple tunisien ne va pas se laisser faire», met en garde Moncef Marzouki, qui s'est déclaré candidat à la prochaine présidentielle.

La composition du nouveau gouvernement a été source d'inquiétude populaire. Des manifestations ont éclaté lundi matin dans le centre de Tunis, à Sidi Bouzid et à Regueb. Les manifestants exigeaient l'abolition du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), et s'opposaient à la présence de membres du RDC, dont Mohammed Ghannouchi, dans le futur gouvernement de transition. La secrétaire générale du PDP avaient assuré dans la journée que les partis qui soutenaient Ben Ali seraient écartés. Cependant, expliquait-elle, ce cabinet intégrerait d'anciens membres de l'équipe sortante, au profil de technocrates politiquement peu marqués.

La nouvelle équipe sera chargée de préparerdes élections présidentielle et législatives «libres et transparentes» surveillées par un comité indépendant et des observateurs internationaux. La Constitution prévoyait un délai de deux mois mais la période est trop courte.Mohammed Ghannouchi évoque des élections générales au plus tard dans six mois. L'Union européenne et les Etats-Unis ont déjà proposé leur aide pour préparer ces scrutins. La nouvelle formation gouvernementale devra aussi faire face à l'insécurité ambiante. Des affrontements sporadiques opposent l'armée et la police à des milices restées fidèles à Ben Ali.

 

Lien : http://www.lefigaro.fr/international/2011/01/17/01003-20110117ARTFIG00590-la-tunisie-se-dote-d-un-gouvernement-d-union.php

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 19:01
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 18:44

MONDE - Six ministres du président Ben Ali conservent leur poste, trois opposants font leur entrée...

Trois jours après la fuite précipitée du président Ben Ali, la composition d'un gouvernement d'union nationale, doté de 19 ministres, a été dévoilée ce lundi à Tunis par le Premier ministre Mohamed Ghannouchi, qui conserve donc son poste.

Malgré les appels des manifestants qui réclamaient la mise à l'écart du parti présidentiel, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), six membres du gouvernement de l'ex-président conservent leur poste dont les ministres de l'Intérieur, Ahmed Kriaâ, de la Défense, Ridha Grira, des Affaires étrangères, Kamel Morjane, et des Finances, Ridha Chalghoum. 

Trois opposants intégrés au nouveau gouvernement

Cependant, trois opposants font leur entrée au sein du gouvernement d'unité nationale: Najib Chebbi, chef de file du Parti démocratique progressiste (PDP) qui prend le poste de ministre du Développement régional, Moustapha Ben Jaafar, président du Forum démocratique pour le travail et la liberté (FDTL),  qui devient ministre de la Santé, et le ministère de l'Enseignement supérieur revient à Ahmed Ibrahim, du parti Ettajdid.

A noter que le controversé ministère de la Communication a été supprimé et qu'un célèbre blogueur tunisien, Slim Amamou, a été nommé secrétaire d'Etat chargé de la Jeunesse. Le chef du gouvernement a également procédé à la nomination d'un nouveau directeur à la tête de la Banque centrale de Tunisie, en la personne de Moustafa Kamel Nabli.

Libération des prisonniers politiques, partis politiques légalisés

Par ailleurs, le Mohamed Ghannouchi, dont le gouvernement gèrera les affaires courantes jusqu'à la tenue de prochaines élections, a également annoncé la prochaine libération de tous les prisonniers politiques et la levée de l'interdiction d'activité de la Ligue des droits de l'Homme. Tous les partis politiques qui le demandent seront légalisés, a-t-il assuré par ailleurs, d'après BFM TV.

«Nous sommes résolus à accroître nos efforts pour rétablir le calme et la paix dans le coeur de tous les Tunisiens. Notre priorité, c'est la sécurité, ainsi que les réformes politiques et économiques», a expliqué le Premier ministre. Mais à Paris, l'opposant Moncef Marzouki a réagi en dénonçant une «fausse ouverture».

Une «espèce de mascarade» selon Moncef Marzouki

«Je suis indigné, parce qu'on se moque de l'intelligence des Tunisiens et inquiet sur l'avenir de la Tunisie», a dit sur i-Télé le dirigeant du Congrès pour la république, qui vit en exil en France. Marzouki, qui avait laissé entendre qu'il serait candidat à la future élection, a estimé que sa candidature était «momentanément» remise en cause.

«Je pense que le peuple tunisien ne va pas se laisser faire par cette espèce de mascarade et que très vraisemblablement ce gouvernement devra accepter le verdict du peuple, pour que ce soit un vrai gouvernement d'union nationale, ce qui n'est pas le cas actuellement», a-t-il expliqué.

 

Lien : http://www.20minutes.fr/article/654180/monde-tunisie-nouveau-gouvernement-union-nationale-forme

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Janvier 2011 (le mois de la révolution)
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 18:36

Tunisie : Mourad Trabelsi demande pardon aux Tunisiens !!

lundi 17 janvier 2011 - 18h29
 

La télévision « Al Arabiya » diffuse la vidéo qui circule sur internet montrant l’interrogatoire de Mourad Trabelsi, le frère de Leïla Ben Ali. Il est interrogé sur la provenance des fonds qu’il investit et brasse. Sous la pression de ses interlocuteurs, Mourad finit par demander pardon aux Tunisiens pour le mal qu’il leur a fait.

Par ailleurs, le correspondant de la télévision « Al Arabiya » en Algérie (dépêché en Tunisie), Ahmed Herzallah, rappelle que l’ancien ministre de l’Intérieur, Rafik Belhaj Kacem, arrêté hier à Béja, sa région natale, tentait de s’enfuir vers l’Algérie.

 

Lien : http://mediarabe.info/spip.php?breve2828

Intoxication médiatique ! De la part de qui ? Revue le 12-03-2011

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunsie _ Justice_Sécurité
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 18:19
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Contribution des lecteurs_Débats
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 18:09
Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 17:44

Suite a la conférence de presse donnée par le premier ministre tunisien Mohamed Ghannouchi, le Ministre de l’Intérieur Ahmed Friaa a fait une déclaration concernant les dégâts occasionnés depuis le 17 décembre.

Le bilan est déjà très lourd puisqu’il estime la reconstruction du pays à une somme de 3 Milliards de dinars. Cette somme se justifie par liste de dégâts matériels suivante :

- 46 postes de la garde nationale,
- 13 municipalités,
- 33 délégations,
- 85 postes de police,
- 66 magasins, hypermarchés et supermarchés,
- 43 agences bancaires,
- 11 usines.   Le bilan humain est aussi non négligeable puisqu’il s’élève à 78 morts et 94 blessés parmi la population.

Il est entendu bien sur que cette estimation est valable jusqu’au jour d’aujourd’hui et que malheureusement, si les saccages continuent, ce bilan s’alourdira encore davantage.

 

Lien : http://www.webdo.tn/2011/01/17/tunisie-bilan-des-degats/s

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:51

"Il n'y aura aucune tolérance, avec ceux, quels qu'ils soient, qui portent atteinte à la sécurité du pays", a déclaré dimanche soir le Premier ministre Mohammed Ghannouchi. (c) Afp

"Il n'y aura aucune tolérance, avec ceux, quels qu'ils soient, qui portent atteinte à la sécurité du pays", a déclaré dimanche soir le Premier ministre Mohammed Ghannouchi. (c) Afp

 

Un gouvernement d'union nationale a été annoncé en milieu d'après-midi, lundi 17 janvier, en Tunisie. Le Premier ministre sortant Mohammed Ghannouchi est reconduit à la tête du gouvernement. Kamel Morjane conserve ses fonctions de ministre des Affaires étrangères. Au total, six membres de l'ancien gouvernement Ben Ali sont reconduits. Trois chefs de partis de l'opposition deviennent ministres.

Le nouveau gouvernement ne comporte pas de ministère de l'Information, un symbole qui laisse espérer une plus grande liberté des médias.

Mohammed Ghannouchi avait procédé dimanche à des consultations.

 

Violents affrontements

De violents affrontements ont opposé dimanche à Tunis forces de sécurité et éléments fidèles au chef de l'Etat déchu Ben Ali, qui ont été attaqués par l'armée dans le palais présidentiel de Carthage. Le Premier ministre a averti dimanche soir que les autorités de transition ne feraient preuve d'"aucune tolérance" envers ceux qui sèment le chaos dans le pays, dans une déclaration téléphonique à la télévision publique.

Lundi, une manifestation réclamant l'abolition du parti de Ben Ali a eu lieu à Tunis.

 

Lien : http://www.boursier.com/vals/ALL/trois-opposants-dans-le-nouveau-gouvernement-tunisien-feed-78701.htm

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Janvier 2011 (le mois de la révolution)
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:45

TUNIS (Reuters) - Trois opposants font leur entrée au sein du gouvernement d'unité nationale dévoilé lundi en Tunisie, dans lequel les ministres de l'Intérieur, de la Défense, des Affaires étrangères et des Finances conservent leur poste.

La composition du nouveau cabinet a été annoncée par le Premier ministre Mohamed Ghannouchi, trois jours après la fuite précipitée du président Zine Ben Ali chassé par un mois de contestation dans la rue.

Le Premier ministre a également annoncé la prochaine libération de tous les prisonniers politiques.

Trois opposants intègrent le nouveau cabinet: Najib Chebbi, chef de file du Parti démocratique progressiste (PDP) qui prend le poste de ministre du Développement régional; Moustapha Ben Jaafar, président du Forum démocratique pour le travail et la liberté (FDTL); et Ahmed Ibrahim, du parti Ettajdid.

 

 

Lien : http://www.boursier.com/vals/ALL/trois-opposants-dans-le-nouveau-gouvernement-tunisien-feed-78701.htm

 

 

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:40

Les ministres de l'intérieur, des finances et des affaires étrangères sont reconduits dans leurs fonctions

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Janvier 2011 (le mois de la révolution)
commenter cet article

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories