Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 02:43

Deux dirigeants de l'opposition prêts à travailler avec Ghannouchi

Agence France-Presse

 

Deux dirigeants de l'opposition tunisienne ont déclaré vendredi soir à l'AFP être prêts à collaborer avec le président par intérim Mohammed Ghannouchi qui a annoncé le début dès samedi de consultations avec les familles politiques du pays.

 

Ces deux leaders ont affirmé ne pas croire à un retour au pouvoir de Zine El Abidine Ben Ali qui a fui le pays sous la pression de la rue à l'issue d'un mois de contestation qui a été réprimé dans le sang.

"Ben Ali ne reviendra pas, je suis sûr qu'il est parti définitivement, ce qui compte c'est l'intérêt du pays, que le sang cesse de couler, et que la demande du peuple ait été exaucée", a déclaré Mustapha Ben Jaafar, chef du Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDTL, légal).

"Je suis soulagé, mais j'attends de Ghannouchi qu'il procède au plus vite aux changements annoncés. Nous avons proposé une comité national de sortie de crise qui peut déboucher sur un gouvernement d'union nationale", a-t-il dit.

Il a estimé qu'il ne fallait pas s'attarder sur les formes du changement à la tête de l'Etat, l'article de la Constitution utilisé laissant entendre que M. Ben Ali n'a pas renoncé définitivement au pouvoir.

"Je ne pinaillerais pas sur des questions juridiques, ce qui m'intéresse c'est d'aller vers une vraie démocratie", a-t-il dit.

"Ce qui s'est produit est un habillage qui, à la limite, me convient", a-t-il dit, ajoutant avoir proposé "un comité national de sortie de crise qui peut déboucher sur un gouvernement d'union nationale".

Même ton chez Néjib Chebbi, chef historique du Parti démocratique progressiste (PDP, légal), qui a évoqué "un habillage constitutionnel pour un changement politique qui n'est pas parfait".

"Ghannouchi, selon lui, doit faire en sorte que le gouvernement soit représentatif de toutes les composantes et préparer des élections présidentielle et législatives libres et démocratiques, supervisées par des observateurs internationaux".

"Il faut un exécutif de transition pluriel dans sa composition", a-t-il estimé, ajoutant avoir rencontré jeudi M. Ghannouchi et "trouvé un homme ouvert et courtois".

"On prend acte de ce changement et on attend de voir la dynamique qui va s'engager à partir de là", a-t-il ajouté, estimant que "Ben Ali Ali est parti pour éviter un bain de sang".

Dans les milieux politiques, on estime que le choix de M. Ghannouchi s'est imposé par sa réputation d'homme intègre alors que l'autre possible candidat au poste de président par intérim, le président du Parlement Fouad Mebazaa est perçu comme un cacique du pouvoir.

Sur la chaîne de télévision France 24, Rached Ghannouchi, chef historique et exilé du mouvement islamiste Ennahda (interdit) a déclaré: "Notre rôle sera de travailler avec les mouvements politiques et la société civile pour bâtir un Etat de droit".

Dans un communiqué, le président par intérim a annoncé le lancement dès "samedi de consultations avec tous les partis et les partenaires sociaux sur les moyens de sortir de la situation actuelle du pays et sur les réformes politiques à venir".

"Dans un second temps, les consultations incluraient la société civile, les sensibilités intellectuelles et des personnalités nationales", a-t-il ajouté.

Mais un troisième opposant Hamma Hammami, a estimé qu'il y avait eu violation de la Constitution.

Ben Ali "n'a pas le droit de désigner son successeur, la victoire du peuple ne doit pas être spoliée, l'opposition doit s'unir pour un changement démocratique qui réponde aux aspirations du peuple", a déclaré à l'AFP le chef du Parti communiste des ouvriers de Tunisie (PCOT, interdit) juste après sa libération après trois jours de détention.

Sur Facebook, des nombreux Tunisiens contestent déjà le président par intérim, certains y voyant "le projet d'un nouveau dictateur".

Lien : http://www.24hmontreal.canoe.ca/archives/24hmontreal/actualites/international/2011/01/20110114-194237.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Janvier 2011 (le mois de la révolution)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories