Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 16:05

La communauté juive demande la protection de l'armée nationale


 

Le chef de la communauté juive à l'île de Djerba, Birs Trabelsi a demandé au gouvernement d'assurer la protection des juifs en Tunisie, par l'armée nationale. 
Ces déclarations interviennent après l'arrestation d'un groupe d'individus qui complotaient pour le kidnapping de deux jeunes juifs à Zarzis. 
 
Birs Trabelsi a déclaré qu'un agent de police est impliqué dans cette tentative de kidnapping.  Écouter M. Birs Trabelsi, compatriote juif de Djerba

 

 

_______________________________________________

La communauté juive réclame sa protection par l'armée

Un policier tunisien a été arrêté alors qu'il préparait avec quatre Libyens l'enlèvement d'un jeune juif pour obtenir une rançon.

Perez Trabelsi, président de la communauté juive à Djerba, demande une protection de l'armée.

Perez Trabelsi, président de la communauté juive à Djerba, demande une protection de l'armée. © Fethi Belaid / AFP

La communauté juive en Tunisie a réclamé dimanche sa protection par l'armée après l'arrestation de quatre Libyens et d'un policier tunisien préparant l'enlèvement d'un jeune juif tunisien pour obtenir une rançon, a déclaré le président de cette communauté à Djerba (sud). "Après l'implication d'un policier dans cette affaire, nous voulons que notre protection soit aussi assurée par l'armée", a précisé Perez Trabelsi, ajoutant que la communauté juive a "une grande confiance en l'armée".

La garde nationale tunisienne a découvert le 17 octobre un projet d'enlèvement d'un jeune juif à Zarzis (sud) après les aveux d'un policier tunisien recruté par quatre Libyens, selon un haut responsable policier. Le but du crime "était d'obtenir une rançon", avait indiqué la même source, assurant qu'il n'y avait aucune motivation religieuse. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Tarrouche, avait indiqué que cinq personnes avaient été arrêtées, soupçonnées de préparer "l'enlèvement d'un ou de deux juifs issus de familles aisées pour obtenir une rançon". Il n'avait cependant pas identifié les suspects.

La communauté juive en Tunisie s'est réduite à 1 500 âmes, contre 100 000 en 1956 avant l'indépendance de la Tunisie. Elle reste la plus importante du monde arabe. Des insultes antisémites scandées lors de manifestations en 2011-2012 par des islamistes radicaux avaient provoqué l'inquiétude de cette communauté. Le 11 avril 2002, un Tunisien avait fait exploser un camion-citerne devant la synagogue de la Ghriba à Djerba, le plus ancien lieu de culte juif enAfrique, tuant 21 personnes, 14 touristes allemands, cinq Tunisiens et deux Français. Source


_________________________________________________________________

Arrestation de quatre Libyens et un policier tunisien projetant d'enlever des membres de la communauté juive

"Il y a une grande inquiétude à Djerba et Zarzis. Le gouvernement doit nous fournir davantage de protection", a déclaré Perez Trabelsi, président de la communauté juive de Djerba. Il estime qu’une campagne d’intimidation était en cours pour contraindre les juifs à quitter la Tunisie.

Cinq personnes, quatre Libyens et un policier tunisien, soupçonnés de préparer l'enlèvement de membres de la communauté juive dans le but d'obtenir une rançon ont été arrêtées à Zarzis dans le sud de la Tunisie.

 

Selon un haut responsable policier à Zarzis, la garde nationale tunisienne a mis au jour le 17 octobre ce projet d'enlèvement d'un jeune juif après les aveux d'un policier tunisien recruté par quatre citoyens de la Libye voisine. 

Le but du crime "était d'obtenir une rançon", a indiqué la source, assurant qu'il n'y avait aucune motivation religieuse.   

Les cinq personnes sont désormais détenues dans une prison près de Tunis.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Tarrouche, a confirmé l'arrestation de cinq personnes suspectées de préparer "l'enlèvement d'un ou de deux juifs issus de familles aisées pour obtenir une rançon". Il n'a  cependant pas identifié les suspects.

Selon les chiffres officiels, 201 juifs vivent à Zarzis, sur les quelque 1.500 que compte la Tunisie. Ils étaient environ 100.000 à l'indépendance en 1956.

 La communauté juive s'est inquiétée après que des islamistes radicaux ont scandé des insultes antisémites lors de manifestations en 2011-2012.

"Il y a une grande inquiétude à Djerba et Zarzis. Le gouvernement doit nous fournir davantage de protection", a déclaré Perez Trabelsi, président de la communauté juive de Djerba. Il estime qu’une campagne d’intimidation était en cours pour contraindre les juifs à quitter la Tunisie.

"C’est notre pays, nous ne le quitterons pas", a-t-il dit.

Quelques semaines après la chute du président Zine Ben Ali en janvier 2011, une synagogue avait été incendiée à Gabès, sans faire de victimes, et l’incident est resté isolé.

En 2002, un attentat au camion piégé près d’une synagogue de Djerba revendiqué par Al Qaïda avait coûté la vie à 21 touristesSource

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie_ Amazighs_ Minorités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories