Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 10:15

C’est finalement en Arabie saoudite que s’est achevée (momentanément) l’errance de Zine El Abidine Ben Ali, après sa fuite (courageuse) d’un pays qui l’a vomi, ainsi que sa smala inculte et vorace.


 

L’errance du président déchu, qui a quitté son pays en catastrophe, craignant la furie d’un peuple qui l’abhorre et a exigé jusqu’au bout son départ, aura duré plusieurs heures.

 

Sarkozy lâche son cher despote

 

Ben Ali a fait une escale à Malte, vers 19h Gmt, où il a laissé les quatre hélicoptères qui l’ont transporté, ainsi que les membres de sa famille restés jusqu’à la dernière minute en Tunisie. Il est monté ensuite, avec ses compagnons de fuite, à bord de l’un de ses deux avions personnels – payés par le contribuable tunisien – stationné à l’aéroport de La Valette.
Ben Ali voulut se réfugier en France, mais ses protecteurs français ont refusé de l’accueillir sur leur sol. Le président Sarkozy, qui a soutenu jusqu’au bout son cher despote, faisant fi des aspirations des Tunisiens à la liberté et à la démocratie, a compris, un peu tard il est vrai, que l’image de la France risque de ne pas sortir grandie de l’accueil d’un dictateur en fuite, qui a laissé derrière lui plusieurs dizaines de morts et un pays au bord de l’implosion.

 

 

Crochet chez les cousins mafiosos

 

Ben Ali a-t-il demandé l’hospitalité d’autres pays de la région? L’Italie, par exemple, où il compte un autre grand ami, l’inénarrable Silvio Berlusconi? Seul l’équipage de l’avion pourra nous le dire un jour.
Ce que l’on sait, en revanche, c’est que l’avion du fuyard atterri à l’aéroport de l’île italienne de Sardaigne, où il a fait le plein de carburant, avant de décoller de nouveau. Direction: le Moyen-Orient.
Ben Ali a-t-il demandé l’asile en Israël, un pays où il ne compte pas que des ennemis? Beaucoup de Tunisiens ont envisagé sérieusement cette possibilité. La piste de Dubaï a été évoquée. Et pour cause: son épouse, Leïla Trabelsi, y réside depuis plus de trois semaines, leur fils Mohamed Zine El Abidine (6 ans) et certains membres de sa famille famélique.
La chronique ne dit pas si Ben Ali a fait une demande et essuyé un nouveau refus de la part des autorités du petit émirat où la smala des Trabelsi possède des propriétés privés et des affaires juteuses. C’est finalement à Jeddah, une ville saoudienne sur la mer Rouge, que l’avion a pu finalement atterrir après que les autorités saoudiennes eussent accepté de lui offrir l’asile. Par charité musulmane dira Ryad dans le communiqué du palais royal diffusé à cette occasion.

 

 

Charité musulmane

«Le gouvernement saoudien a accueilli le président Zine El Abidine Ben Ali et sa famille dans le royaume» et ce «en considération pour les circonstances exceptionnelles que traverse le peuple tunisien», indique le communiqué.

 

L’histoire nous dira si la smala des Ben Ali, Trabelsi and Co va supporter de vivre longtemps dans le royaume wahhabite réputé pour son rigorisme religieux. Tout ce beau monde va devoir apprendre la sobriété et, peut-être, se mettre à la prière. Rabbi Yahdi !

 

lien: http://kapitalis.com/fokus/62-national/2272-tunisie-ben-ali-le-saoudien.html  

Partager cet article

Repost 0
Published by thala solidaire.over-blog.com - dans Tunisie : Ben Ali _ Clan_ nomenklatura _Complicité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : thala solidaire.over-blog.com
  •  thala solidaire.over-blog.com
  • : ThalaSolidaire est dédié à la ville de Thala, ville phare de la Révolution tunisienne. Thala est une petite agglomération du centre-ouest de la Tunisie. Elle est connue pour son histoire antique, ses sources, ses carrières de marbre, devenues une sorte de tragédie écologique et économique, sa résistance et sa misère. Thala solidaire a pour objectif de rassembler toutes les voix INDIGNÉES pour donner à cette terre ainsi qu'à toutes autres terres un droit à la vie et à la dignité…
  • Contact

Recherche

Vidéos

Catégories